Belle réponse des Sags

Nicolas Roy et Artem Maltsev n'ont pu empêcher... (Photo Le Nouvelliste, François Gervais)

Agrandir

Nicolas Roy et Artem Maltsev n'ont pu empêcher Alexis D'Aoust de marquer le premier but des Cataractes sur cette séquence. Les Sags ont eu le dernier mot avec une victoire de 6-5, à Shawinigan.

Photo Le Nouvelliste, François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Saguenéens sont rapidement retombés sur leurs pattes au lendemain de la dégelée de 8-2 face aux Olympiques de Gatineau, allant soutirer une victoire de 6-5 sur les puissants Cataractes, à Shawinigan.

«C'est une victoire de caractère, a fait valoir l'entraîneur-chef Yanick Jean lors d'une entrevue téléphonique. On a eu besoin de se battre jusqu'au bout. On devait rebondir avec le match de jeudi. Je suis vraiment content de la manière que les gars ont répondu.»

Nicolas Roy et Dmitry Zhukenov ont pris les choses en main offensivement alors que l'avantage numérique a retrouvé son aplomb avec quatre buts en sept occasions. Roy a terminé sa soirée de travail avec quatre points, dont son 42e but de la saison sur une superbe manoeuvre individuelle en première, tandis que l'attaquant russe a touché la cible à deux occasions, dont celui qui a placé les Chicoutimiens en avance pour de bon en fin de rencontre.

Avec une égalité 4-4 avec cinq minutes à faire, les Chicoutimiens ont pleinement profité d'une pénalité de quatre minutes à Dennis Yan pour avoir atteint le défenseur Frédéric Allard au visage. Après le but de Zhukenov, Élie Bérubé y est allé d'un plomb qui n'a laissé aucune chance à Philippe Cadorette, mais les locaux n'avaient pas dit leur dernier mot. Ils ont à leur tour frappé avec l'avantage d'un homme par l'entremise de Dmitro Timashov avec 52 secondes au cadran, mais les Sags ont ensuite tenu le coup pour rattraper les Tigres de Victoriaville au 9e rang du classement général. «Même à 5-4, après le premier but en avantage numérique, on savait qu'on devait y aller jusqu'au bout. On était conscients qu'ils avaient la puissance de frappe pour revenir», de souligner Yanick Jean, estimant que les siens avaient offert une aussi bonne performance que leur dernière présence à Shawinigan, où ils l'avaient emporté 6-2 à la fin janvier.

«C'est le fun pour un entraîneur. Toutes les fois cette saison qu'on a eu une contre-performance, on a rebondi au match suivi. Ensuite, ces mauvais matchs ont été très espacés», de rappeler Yanick Jean.

Les Sags ont débuté la deuxième en retard 2-1 au pointage, mais ont marqué trois fois pour faire 4-4 après 40 minutes. Lors d'une attaque massive à cinq contre trois, Dmitry Zhukenov a marqué son premier de la rencontre, suivi quelques instants plus tard de Landon Schiller. Zachary Lavigne a été l'autre marqueur des Chicoutimiens, en début de deuxième engagement.

Malgré cette défaite, les Cataractes ont assuré leur emprise sur le premier rang de la division Est, en raison de la défaite de l'Océanic face au Phoenix de Sherbrooke.

Même s'il avait vu de l'action la veille en relève à Julio Billia, Xavier Potvin était à son poste face aux Cataractes. C'était le plan établi au départ et Yanick Jean n'a jamais sérieusement pensé le modifier. Potvin a fait face à 37 tirs, mais le pilote des Bleus a souligné le travail des défenseurs devant lui. Ce dernier a également apprécié l'aspect physique des siens, surtout au deuxième engagement.

Les Sags seront de retour au Centre Georges-Vézina dimanche, pour la visite des Foreurs de Val-d'Or.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer