Pénalités coûteuses

Les Islanders ont profité d'une pénalité majeure à... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Islanders ont profité d'une pénalité majeure à Élie Bérubé pour marquer deux fois, dans une victoire de 6-4 sur les Saguenéens.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Islanders de Charlottetown ont soutiré une rare victoire aux Saguenéens, hier. Évoluant devant leurs partisans, les représentants de l'Île-du-Prince-Édouard ont marqué quatre fois en avantage numérique pour finalement s'imposer au compte de 6-4.

Avec leur première victoire en cinq duels, les Islanders ont du même coup dépassé les Sags au 10e rang du classement, mais ces derniers ont trois rencontres de plus à disputer.

Les deux équipes se sont échangé deux buts au premier engagement, mais les locaux n'ont jamais tiré de l'arrière. Le défenseur russe Artem Maltsev pensait bien avoir marqué son premier but en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, mais c'est plutôt Jake Smith qui a fait dévier son tir. Dmitry Zhukenov a fait 2-2 lors d'un avantage numérique.

C'est en deuxième que les Islanders ont réussi à prendre leurs distances avec leur attaque massive. Après le deuxième but de Samuel Blais, Élie Bérubé a écopé d'une pénalité majeure, en plus d'être expulsé, pour une mise en échec au centre de la glace sur Tyler Kennedy. Les insulaires ont pleinement profité de l'occasion, touchant la cible à deux occasions, pour se forger une avance de trois buts. Les Sags n'avaient toutefois pas dit leur dernier mot. Avant la fin de l'engagement, Nicolas Roy et Jonathan Bourcier ont fait scintiller la lumière rouge pour rapprocher les régionaux à un seul, mais les Islanders ont fermé la porte en troisième. L'entraîneur-chef Yanick Jean a tout tenté, ramenant Julio Billia avec 2min30 à faire, mais Jake Coughler a complété le pointage avec un dégagement.

«(Les pénalités) C'est le point tournant du match. À cinq contre cinq, on était définitivement la meilleure équipe sur la glace», d'estimer le pilote des Bleus qui n'avait pas revu le geste de Bérubé au moment de l'entretien téléphonique. Il plaidait toutefois que les Islanders auraient dû être chassés au début du long avantage numérique pour une mise en échec par-derrière sur Julien Carignan.

Malgré la défaite, Yanick Jean se réjouissait de l'attitude de ses troupiers qui n'ont pas abandonné et pensait bien qu'ils finiraient par créer l'égalité en troisième.

«On a eu une couple de chances où on aurait pu concrétiser. On a bourdonné en troisième, mais on n'a pas été capables de compléter le travail. C'est un gros travail d'équipe encore», d'estimer Yanick Jean, confirmant que Xavier Potvin sera le gardien partant pour le 3000e match de l'histoire de l'organisation, cet après-midi, face aux Sea Dogs, à Saint-Jean.

Atteint d'un bâton à la bouche vendredi, Taylor Cooper a eu besoin d'une chirurgie pour se faire retirer quelques dents. Il sera évalué de nouveau à son retour au Saguenay, mais l'entraîneur-chef ne s'attendait pas à une longue absence pour l'attaquant de 20 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer