Allard et Roy à l'honneur

Frédéric Allard... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Frédéric Allard

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Entre deux matchs, les joueurs des Saguenéens de Chicoutimi ont obtenu une journée de congé, lundi. Cela ne les a pas empêchés de faire la manchette, grâce à Frédéric Allard et Nicolas Roy.

Le premier a obtenu la deuxième étoile de la semaine dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le deuxième a eu droit à la troisième étoile pour le mois de janvier.

Dans les deux cas, les derniers jours et les dernières semaines ont simplement permis la poursuite d'une excellente saison. Grâce à une récolte de 43 points en 46 parties, Allard est présentement le troisième meilleur pointeur parmi les défenseurs de la LHJMQ. Il vient de connaître une excellente fin de semaine qui l'a vu ajouter un but et cinq passes. Autre élément impressionnant, il n'a jamais été sur la glace pour un but de l'adversaire, vendredi à Shawinigan et dimanche à Rimouski.

«Ma saison est supérieure à mes attentes, reconnaît le défenseur de 18 ans. Au début de l'année, je m'étais fixé des objectifs en discutant avec Yanick de ses attentes à mon endroit. Plus la saison avance et mieux ça va.

«L'équipe va bien et c'est le travail qui explique nos succès. Il n'y a pas un joueur qui lâche. Nous nous mettons au travail dès que la rondelle tombe sur la glace et nous n'arrêtons qu'à la fin du match. Nous suivons aussi à la lettre le plan de jeu préparé par Yanick. Avec les petits déboires que nous avons connus (en début de saison), ça fait du bien d'avoir du succès. C'est bon pour le moral. La chimie dans l'équipe est extraordinaire et nous devons continuer dans le même sens.»

Frédéric Allard fait partie des hockeyeurs qui sont surveillés de près par les dépisteurs des équipes de la Ligue nationale de hockey. Il y a deux semaines, dans son classement de mi-saison des principaux espoirs nord-américains, la Centrale de recrutement de la LNH a placé le défenseur des Saguenéens au 36e rang.

Allard aurait pu gagner quelques points supplémentaires en participant au Défi des espoirs, jeudi dernier, mais la Ligue canadienne a choisi de ne pas l'inviter à Vancouver. Le principal intéressé ne s'en offusque pas trop.

«Tu ne peux être content de ne pas avoir été invité, mais ce n'est qu'une motivation supplémentaire pour prouver que j'aurais dû être là», note Frédéric Allard.

Nicolas Roy

De son côté, Nicolas Roy vient de terminer un mois de janvier pendant lequel il a atteint le 15e rang des pointeurs de la LHJMQ. Auteur de 31 buts et 30 passes en 43 parties, il fait preuve d'une grande régularité depuis le début de la saison.

En janvier, le choix de quatrième ronde des Hurricanes de la Caroline en 2015 a ajouté dix buts et huit passes à son dossier offensif. Il a trouvé le fond du filet dans huit des dix matchs de son équipe. Il a battu des marques personnelles, vendredi, face aux Cataractes, en amassant cinq points, dont quatre passes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer