Un week-end parfait pour les Sags

Jake Smith a donné la victoire aux Saguenéens... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Jake Smith a donné la victoire aux Saguenéens dès les premiers instants de la période de prolongation.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Pour la deuxième fois en un peu plus d'une semaine, les Saguenéens de Chicoutimi et l'Océanic de Rimouski se sont laissé peu d'espace, dimanche, à Rimouski. Mais cette fois, contrairement au match disputé le 23 janvier au Centre Georges-Vézina, la formation dirigée par Yanick Jean a eu le dessus.

Grâce à un but de Jake Smith dans les premiers instants de la période de prolongation, elle est rentrée à la maison en célébrant une victoire de 3-2.

Les Saguenéens ont continué d'étonner pendant cette dernière fin de semaine de janvier. En trois jours, ils ont disposé de deux équipes qui les devancent au classement, l'Océanic et les Cataractes de Shawinigan. Ils ont du même coup rejoint les Tigres de Victoriaville en dixième position.

«Nous avons bien pratiqué au cours de la semaine, a expliqué Yanick Jean après la victoire de son équipe à Rimouski. Comme on jouait contre deux équipes que nous avions affrontées une semaine auparavant, nous avons apporté de petits ajustements. Les deux matchs de la fin de semaine ont été différents. Dans celui d'aujourd'hui (dimanche), c'est vraiment le côté mental qui devait faire la différence.

«On l'a vu l'autre jour à Chicoutimi quand Rimouski a gagné 1-0. C'est un club qui, comme nous, joue bien défensivement. Ils sont bien dirigés. Ils travaillent ensemble, les attaquants se replient et jouent bien. Ils jouent vraiment comme on le fait. Ils ne donnent pas beaucoup d'espace. Nos gars devaient être forts mentalement pour persévérer dans ce match.

«En comparaison avec le match qui avait été joué récemment à Chicoutimi, les deux équipes ont quand même obtenu un peu plus de chances de marquer.»

Malgré cela, les 4023 amateurs présents au match d'hier ont dû faire preuve de patience avant de voir une équipe s'inscrire au pointage. Au milieu du deuxième engagement, ils ont finalement pu se mettre sous la dent un but de Dominic Cormier.

L'Océanic a conservé cette priorité d'un but jusqu'à la fin du deuxième tiers. En troisième période, les Saguenéens ont finalement résolu le problème posé par Alexandre Lagacé. Alexandre Jacob et Nicolas Roy ont eu raison du gardien de l'Océanic. Antoine Dufort-Plante a fait de même contre Julio Billia, ce qui a mené les deux équipes à la prolongation.

«Je suis vraiment content de la manière de travailler de nos joueurs, a repris Yanick Jean. Dans ce match, notre profondeur a fait la différence. Jacob a fait une seule présence en deuxième période parce qu'il y a eu plusieurs pénalités. Il était sur la glace pour nos deux buts en troisième période.

«C'est de cette façon que nous pouvons avoir du succès. Tout le monde doit contribuer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer