Belle journée pour les Espoirs

Les jeunes des Espoirs du Saguenay, qui représenteront... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les jeunes des Espoirs du Saguenay, qui représenteront les Saguenéens au Tournoi pee-wee de Québec, ont passé la journée dans l'entourage de la formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chaque année, les Saguenéens reçoivent ceux qui vont les représenter au prestigieux Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. Chaque année, les sourires sont bien présents sur les visages des plus jeunes et aussi des plus vieux.

Hier, pendant un peu plus d'une heure, les joueurs des Espoirs du Saguenay ont partagé la glace du Centre Georges-Vézina avec leurs doyens de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

«Des gars m'ont dit qu'ils étaient nerveux avant d'embarquer sur la glace. Ils ont le privilège de vivre une journée du junior majeur et c'est certain que ça leur donne le goût de continuer», de noter l'entraîneur-chef des Espoirs, Arnaud Dubé.

Son équipe a obtenu le privilège de porter l'uniforme des Saguenéens au Centre Vidéotron de Québec dans deux semaines en remportant les deux duels face à leurs homologues du Lac-Saint-Jean avant les Fêtes. Les Espoirs disputeront leur match inaugural le 11 février face au Collège Charles-Lemoyne. «Tout le monde voulait y participer et on a fait ce qu'il fallait pour se rendre là. On veut offrir nos meilleures performances et ne pas se soucier du résultat. À partir de là, il arrivera ce qui arrivera», souligne Arnaud Dubé dont la formation n'a subi qu'un seul revers cette saison en plus de défendre sa couronne la semaine dernière au Tournoi provincial pee-wee de Jonquière.

«Oui on va arriver en confiance. Toutefois, c'est tellement un tournoi ambigu au niveau de l'horaire, avec des équipes de partout, qu'on ne sait pas à quoi s'attendre. On se concentre sur ce qu'on peut contrôler, mais on sait que ce sera plus difficile que facile», plaide l'entraîneur, mentionnant qu'à la dernière présence de l'équipe en 2014, le parcours avait pris fin au deuxième match après une défaite face au Bas-Saint-Laurent.

Pour sa part, l'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, est pleinement conscient de ce que représente le Tournoi pee-wee de Québec puisque son fils, Mareck, est l'un des deux gardiens des Espoirs. «C'est gros. Le Tournoi pee-wee de Québec, il en parle pendant l'été et quand il arrive à la maison», de raconter le pilote des Bleus qui en était à sa deuxième expérience avec les pee-wee après avoir reçu le Lac-Saint-Jean à pareille date l'an dernier.

«J'ai revu à mon école de hockey cet été plein de joueurs qui étaient venus l'année dernière. Ils en parlaient. C'est quelque chose qu'ils vont se souvenir et c'est le fun de leur faire vivre ça», confie Yanick Jean qui n'a jamais eu la chance de participer au tournoi international.

«Souvent, les jeunes ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont et de la chance que leurs parents leur donnent de pouvoir vivre une telle expérience», d'indiquer l'entraîneur des Sags qui avait planifié l'activité dans une semaine de quatre entraînements. En plus de la séance sur la glace, les jeunes ont eu droit à une séance vidéo ainsi qu'un entraînement hors glace.

«On a tellement de bons individus. Ils font ça comme des pros avec les jeunes», de souligner Yanick Jean.

L'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, n'a pas laissé... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

L'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, n'a pas laissé de passe-droit à son fils, Mareck, qui participera au Tournoi pee-wee de Québec avec les Espoirs du Saguenay.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Julien Tessier franchit une étape importante

Julien Tessier est encore loin d'un retour au jeu, mais il a franchi une étape importante hier quand il a participé à un premier entraînement avec les Saguenéens.

Avec la présence des jeunes pee-wee des Espoirs du Saguenay, le moment était bien choisi pour permettre à l'attaquant de 17 ans de rejoindre ses coéquipiers sur la patinoire du Centre Georges-Vézina. Pour encore un certain temps, il continuera de s'entraîner en solitaire en plus de participer aux débuts de séances collectives à compter de la semaine prochaine.

«Juste d'être de retour dans l'entourage de l'équipe, c'est vraiment bon. J'ai été un bout sans embarquer sur la glace et ça fait du bien de retrouver ma routine», de laisser tomber Julien Tessier à sa sortie de la glace.

Acquis des Sea Dogs de Saint-Jean au début de la période de la transaction des Fêtes en retour d'un choix de 2e ronde, Julien Tessier a passé les deux derniers mois à régler un ennui de santé. Il n'a disputé que 14 rencontres en début de saison avant de rentrer à la maison. «C'était clair dès le début que je n'avais pas de pression pour revenir plus vite. Je vais continuer de travailler fort et de revenir d'ici trois ou quatre semaines, c'est un objectif réaliste», d'estimer l'ancien choix de première ronde en 2014, 15e au total, précisant qu'il se sentait maintenant en pleine forme, d'où son arrivée au Saguenay en début de semaine.

«Tout est sous contrôle. Je peux maintenant mettre mes énergies sur le hockey, souligne Julien Tessier. Je n'ai pas trop d'attentes personnelles. Juste de revenir avant la fin de la saison, c'est important. On va voir comment les choses vont évoluer.»

Même s'il est à ses premiers pas sur la grande glace du Centre Georges-Vézina, le natif de Trois-Rivières n'est pas trop dépaysé. Les Estacades évoluent sur une patinoire de dimension olympique. «Quand j'ai appris la transaction, j'étais content de me retrouver sur une glace olympique. Ça cadre bien dans mon style de jeu», de souligner Julien Tessier qui n'avait pas demandé une transaction aux Sea Dogs, mais est bien heureux de la tournure des événements et de se retrouver au Québec.

«Je n'ai pas joué beaucoup lors de mon passage à Saint-Jean. Ce n'était pas formel, mais les deux clans, mon agent et le directeur général des Sea Dogs, se sont entendus que ce serait mieux pour moi d'avoir un nouveau départ dans une organisation plus proche de chez moi», de raconter Julien Tessier.

Pointes de plume

• Pour Yanick Jean, les deux prochaines semaines, avec des affrontements uniquement face à l'Océanic et les Cataractes, tombent à point. En fin de semaine pour les Sags, ça se passe sur la patinoire du centre Georges-Vézina et sur la route la semaine prochaine. «Deux fois deux matchs, c'est tôt pour parler comme ça, mais c'est un peu comme des séries. Rimouski joue très bien défensivement et Shawinigan a une excellente attaque», de souligner le pilote des Bleus qui appuie son point avec les ajustements qui devront être apportés à l'issue des deux premiers duels...

• Si l'entraînement de vendredi a été inhabituel, Yanick Jean a insisté hier sur la semaine de ses troupiers. «Je les ai trouvés concentrés, dédiés. J'ai hâte au match de samedi. Peu importe les résultats des deux rencontres, je suis convaincu qu'on a fait des pas et qu'on s'est améliorés en tant qu'équipe», de mentionner Yanick Jean qui a confirmé que Julio Billia retrouverait ses deux poteaux cet après-midi lors de la visite de l'Océanic...

• Le défenseur de 19 ans Marc-André Gauvreau sera laissé de côté pour les deux rencontres de la fin de semaine, même s'il n'est pas blessé. «Il arrive du junior A et avec le calendrier du junior majeur, on veut le mettre dans une forme optimale», d'expliquer Yanick Jean qui pense que cette façon de faire sera payante à long terme. La recrue Jérémy Groleau ratera également la rencontre face à l'Océanic et réintégrera l'alignement dimanche contre les Cataractes...

• Le Phoenix de Sherbrooke a retiré hier soir le numéro 25 porté par Mathieu Dandenault. En trois saison avec les Faucons, entre 1993 et 1996, le joueur local a cumulé 197 points en 189 rencontres avant de connaître une brillante carrière dans la Ligue nationale, surtout avec les Red Wings de Detroits...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer