«Fierté et passion»

Les trois cogestionnaires des Saguenéens, Marc Denis, Richard... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Les trois cogestionnaires des Saguenéens, Marc Denis, Richard Létourneau et Jean-François Abraham, se sont adressés aux joueurs peu avant l'entraînement, samedi.

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Marcoux
Le Quotidien

Les trois cogestionnaires des Saguenéens, Marc Denis, Richard Létourneau et Jean-François Abraham, se sont adressés aux joueurs peu avant l'entraînement, samedi. Il s'agissait de la première fois que le trio s'adressait aux joueurs depuis sa nomination.

«La seule autre fois où on avait parlé aux joueurs, c'était après le changement de gestionnaires et le moment n'était pas idéal. On ne savait pas où on s'en allait non plus. C'était important pour nous de rassurer les joueurs et de présenter le groupe de gestion. J'ai dit que Jean-François et Richard sont des hommes d'affaires accomplis et qu'on est tous les trois passionnés de hockey et qu'on allait continuer à travailler dans l'ombre. On n'est pas venu chambarder tout ça avec nos gros sabots, on n'est pas là pour se péter les bretelles et on a beaucoup de travail à accomplir», a expliqué Marc Denis.

Valeurs

Les cogestionnaires ont réitéré les valeurs de l'organisation aux joueurs pendant une quinzaine de minutes.

«Les deux mots que j'ai répétés le plus sont fierté et passion, de confier Marc Denis. J'ai félicité les joueurs, puisque cette année, ce n'est pas une situation qui était facile et ils ont fait face à cette situation-là comme des professionnels. On ne voulait pas que les joueurs ressentent les effets de la transition et ils ont été capables de renverser la vapeur. On est fiers de ce qu'ils nous donnent sur la patinoire. Je leur ai dit que j'ai joué pour les Sags, que pour moi, le logo, le sigle, la ville, c'était tellement important et que j'espère qu'ils vont pouvoir vivre le même genre de stage dans le junior avec les Saguenéens.»

Question que les joueurs soient capables de mettre un visage sur les cogestionnaires, Richard Létourneau fera le voyage avec l'équipe ce matin pour la rencontre à Shawinigan. Le trio juge important que les joueurs et que le personnel soient conscients qu'ils seront là pour eux au besoin.

Marc Denis a assisté à la partie du 30 décembre, qui s'est soldée par une victoire contre les Tigres de Victoriaville. Il a fait savoir que c'est ce genre de performance qui est recherchée à Chicoutimi.

«Les gens sont fiers, ils ont hâte. Il y avait plus de 3000 personnes au dernier match, et les joueurs ont été capables de gratter et d'aller chercher une victoire contre l'équipe juste devant nous au classement. J'essaie de leur faire comprendre que c'est ça que les partisans des Saguenéens recherchent, c'est pour ça que j'ai répété près de 150 fois les mots fierté et passion.

«Je ne suis pas capable de trouver d'autres termes. C'est la raison pourquoi on s'implique et c'est ce qu'ils doivent montrer sur la patinoire», de conclure celui qui a porté les couleurs des Sags pendant trois saisons entre 1994 et 1997.

Yanick Jean soutient que sa troupe devra miser... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Yanick Jean soutient que sa troupe devra miser sur la vitesse en plus d'être responsable défensivement pour l'emporter à Shawinigan

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

La vitesse d'exécution sera la clé

Les Saguenéens ont pratiqué pour une dernière fois samedi en début d'après-midi en vue du match de ce soir contre les Cataractes de Shawinigan. La troupe de l'entraîneur Yanick Jean a mis l'accent sur la vitesse d'exécution.

Yanick Jean est satisfait de l'intensité de la première séance d'entraînement. Comme avant Noël, il a répété que le match de ce soir est un défi pour sa formation, qui devra faire preuve de concentration pour savourer la victoire à Shawinigan.

«Ça va prendre de la vitesse! Il va falloir refermer la défensive et arrêter de prendre des chances offensivement. On ne peut pas prendre des chances contre eux. Il faut s'impliquer plus physiquement», a expliqué Yanick Jean.

Ce dernier s'attend à faire face au nouveau venu des Cataractes, le gardien Philippe Cadorette. Le cerbère a été acquis du Drakkar de Baie-Comeau jeudi en retour d'un choix de deuxième ronde et du jeune portier Antoine Samuel.

Yanick Jean souhaite une meilleure performance des siens à Shawinigan que lors du dernier match, où les Sags ont savouré la victoire contre le Drakkar, en tirs de barrage.

«On a gagné, mais je trouve qu'on est capable de mieux jouer que ça», a-t-il insisté.

Pointes de plume

• Alexandre Jacob prendra part à la séance d'échauffement et il pourrait effectuer un retour au jeu contre les Cataractes...

• Shawinigan est actif sur le marché des échanges. Après avoir acquis Philippe Cadorette, ils ont transigé avec les Wildcats de Moncton samedi pour obtenir Matthew Klebansky, un défenseur de 19 ans, en retour d'un choix de sixième ronde. Shawinigan a aussi expédié Gabriel Slight et Frédéric Foulem aux Voltigeurs de Drummondville en retour de deux choix de troisième tour...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer