Massé demeure avec les Bleus

Marc-Antoine Massé a reçu la confirmation qu'il devenait... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Marc-Antoine Massé a reçu la confirmation qu'il devenait un membre permanent des Saguenéens.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La progression de Marc-Antoine Massé ne fait aucun doute. Après avoir évolué dans le circuit juvénile la saison dernière, puis débuté la saison actuelle avec les Jeannois d'Alma dans le collégial, l'attaquant de 17 ans est maintenant un membre régulier des Saguenéens.

La saison dernière, après une année dans le midget espoir, Massé n'avait pas réussi à se tailler un poste avec son équipe locale dans le midget AAA, les Estacades de Trois-Rivières. Il s'est donc retrouvé dans le juvénile, tout en disputant 11 rencontres avec les Estacades, cumulant deux points. Il a par la suite été recruté au cours de l'été par l'entraîneur-chef des Jeannois, Pascal Hudon. Il a non seulement fait le club, mais est rapidement devenu un élément important avec 13 points en 20 rencontres et un différentiel de +6. Il a obtenu un essai avec les Sags en raison des nombreuses blessures et a su saisir sa chance.

«Tout s'est fait tellement vite. Pascal a donné mon nom à Yanick. Il m'a appelé, j'ai fait une pratique et j'ai joué mon premier match au centre Vidéotron. Il a fallu que je me recule un peu et que je prenne deux trois grandes respirations. Je n'y croyais pas. C'est le fun ce qui m'arrive», d'exprimer le principal intéressé, qui pensait sa carrière terminée quand il a été coupé l'an dernier au midget AAA.

L'entraîneur-chef Yanick Jean lui avait proposé de rester avant la pause des Fêtes, mais étant donné ses études en techniques policières, il avait besoin de réféchir à ses options. Après une rencontre ce matin, il a donné une réponse positive. Il ne reste que quelques détails administratifs à régler. «Je n'ai pas le choix de foncer et d'aller au bout pour ne pas avoir de regrets. Une chance comme celle-là n'arrivera pas trois fois», de confier Marc-Antoine Massé, qui a raté une chance en or mercredi face aux Tigres en deuxième période.

«Massé, j'ai une ''job'' pour lui», de répondre Yanick Jean lorsque questionné après le match sur la situation de l'attaquant de 17 ans.

«C'est un joueur qui a grandi beaucoup depuis six sept mois. Tout ça, c'est Pascal Hudon. Il me l'a recommandé. J'ai appelé Pascal ce matin et je lui ai dit que c'était incroyable ce qu'il avait fait pour nous et que je trouvais ça plate, que j'avais une mauvaise nouvelle, mais je voulais le garder», de raconter l'entraîneur-chef et directeur général des Saguenéens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer