Que de kilomètres parcourus pour Jake Smith!

Le nouveau venu Jake Smith évoluait dans une... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le nouveau venu Jake Smith évoluait dans une ligue junior en Allemagne la saison dernière.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De l'Ontario, vers l'Allemagne, en passant par Bathurst... La carrière de Jake Smith a pris quelques détours avant qu'il aboutisse avec les Saguenéens de Chicoutimi.

«J'ai fait pas mal de voyagement dans la dernière année. Je commence à être habitué», lance-t-il en riant.

Au repêchage de la Ligue de l'Ontario en 2013, l'attaquant de Pickering a été un choix de 11e ronde de Stealheads de Mississauga. Il n'a toutefois pas été capable de percer l'alignement à ses deux participations au camp d'entraînement. Voilà où l'Allemagne entre en jeu. L'an dernier, à 17 ans, sous les conseils de son agent, il s'est exilé de l'autre côté de l'océan Atlantique pour évoluer avec les Starbulls de Rosenheim, en Bavière, dans un circuit junior. Il a connu une excellente saison individuellement et collectivement, amassant 49 points en 37 rencontres.

«Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avant mon départ, mais finalement, c'était du bon hockey. Je suis très heureux d'avoir pris cette décision», de souligner l'attaquant de 18 ans, estimant que le calibre était plus fort que le junior A, d'où sa décision de s'expatrier.

De retour au Canada au printemps dernier, il a attiré l'attention des dirigeants du Titan d'Acadie-Bathurst lors d'un tournoi. Invité au camp d'entraînement de l'équipe, il est parvenu à se tailler un poste, mais la suite des choses a moins bien fonctionné avec une récolte de seulement trois points, en 29 rencontres. Il est finalement passé avec les Saguenéens au début de la période des transactions en retour d'un choix de 6e ronde. Frustré de sa manière de jouer et de ce qu'il a montré à Bathurst, Jake Smith veut saisir cette deuxième chance avec les Saguenéens.

«C'est un nouveau départ, surtout avec la nouvelle année qui approche. Je veux recommencer à zéro et que tout ira en montant pour moi», mentionne-t-il. Dans les Maritimes, le style de jeu est différent avec plus d'intensité (grind) et de jeu en fond de territoire (dump and chase), sauf pour quelques équipes plus talentueuses. Au Québec, l'accent est plus mis sur la vitesse et les habiletés et c'est encore plus vrai ici sur une patinoire olympique.»

À son premier match dans son nouvel uniforme, lundi, à Drummondville, Jake Smith a obtenu trois tirs au but. Il a surtout été utilisé avec Nicolas Roy et Jonathan Bourcier, précisant tout de go que la chimie a été instantanée.

«Ça m'importe peu avec qui je joue. Je veux seulement avoir ma chance d'utiliser mon talent», plaide Jake Smith, qui connaît bien son compatriote ontarien Landon Schiller et appelle déjà ses nouveaux coéquipiers par leurs surnoms.

Questionné sur l'utilisation qu'il désire faire de Jake Smith, l'entraîneur-chef Yanick Jean mentionne que le nouveau venu a les habiletés et qu'il aura sa chance de contribuer. «C'est un joueur offensif. On va l'évaluer dans ce rôle offensif et l'essayer dans différentes situations», d'indiquer le pilote des Bleus.

Pour souligner le 3000e match de leur histoire,... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 2.0

Agrandir

Pour souligner le 3000e match de leur histoire, qui aura lieu à Saint-Jean face aux Sea Dogs, les Sags feront l'attribution d'une motoneige le 18 février prochain dans un concours dédié aux partisans qui se présenteront aux prochains matchs au centre Georges-Vézina.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Une motoneige pour la 3000e

Les Saguenéens de Chicoutimi disputeront la 3000e rencontre de leur histoire en février. L'organisation soulignera l'occasion avec la promotion «3000 matchs... ça se fête!» en faisant l'attribution d'une motoneige.

Le bolide de marque BRP SkiDoo Tundra a été installé mardi dans les estrades du centre Georges-Vézina et le demeurera jusqu'au 18 février, date du tirage. D'ici là, à compter du match de ce soir, pour toutes les parties locales, les partisans présents recevront un coupon de tirage qu'ils pourront déposer dans un baril dans l'amphithéâtre ou encore dans celui chez Équipements Villeneuve. Un finaliste sera fait dans chacune des boîtes après chaque match et le grand gagnant sera pigé lors de la rencontre du 18 février à l'occasion de la visite de l'Océanic de Rimouski. Si le gagnant provient de la boîte d'Équipements Villeneuve, il méritera en prime un équipement complet d'une valeur de 1000$. Sinon, un deuxième gagnant sera pigé dans le baril du commerçant.

Officiellement, le 3000e match de l'histoire des Sags sera joué le 14 février, dans les Maritimes, face aux Sea Dogs de Saint-Jean.

Pointes de plume

• Les Saguenéens organisent une soirée du jour de l'An pour le dernier match local de 2015, ce soir, face aux Tigres de Victoriaville. Un menu traditionnel avec de la tourtière et du pain sandwich sera disponible aux 500 premières personnes au coût de 5$. Les portes ouvriront à compter de 17 h...

• L'attaquant Alexandre Jacob est complètement remis de sa commotion cérébrale, mais effectuera une remise en forme avant d'effectuer un retour au jeu. Il ne reste donc que Nicolas Guay, Nicolas Desgroseilliers et Julio Billia sur la touche pour les Saguenéens...

• Un élément a moins plu à l'entraîneur-chef Yanick Jean lundi soir dans la victoire de 3-2 à Drummondville: la présence au filet. Après l'entraînement d'hier après-midi, il a fait remarquer que ses troupiers ont obtenu 68 tentatives de lancers contre 42 pour les Voltigeurs et les deux équipes ont terminé avec le même nombre de chances de marquer. «Il faut déranger plus le gardien adverse. Dernièrement, on a eu une séquence où on comptait des buts à la tonne, mais ce n'était pas des buts tic-tac-toe. C'était des buts parce qu'on était au filet sur des lancers déviés ou voilés. Lundi, la seule chance qu'on a eu sur un rebond, c'est sur le deuxième but. Pour moi, ce n'est pas assez», de souligner Yanick Jean...

• L'ancien des Sags Nicolas Blanchard connaît un très bon départ dans la Ligue nord-américaine de hockey. L'attaquant de 28 ans du Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce a obtenu la troisième étoile de la semaine avec une performance d'un but et deux passes dans la victoire face à Trois-Rivières. Il a déjà sept points à sa fiche en trois rencontres...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer