Sags: une fin rocambolesque

Le gardien des Saguenéens, Xavier Potvin.... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Le gardien des Saguenéens, Xavier Potvin.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une fin de match rocambolesque a permis aux Saguenéens de Chicoutimi de l'emporter 3 à 2 contre les Voltigeurs à Drummondville, lundi. Pour la première fois de la saison, les Bleus atteignent la barre des ,500.

Les Sags ont marqué deux buts dans les trois dernières minutes de jeu. La partie s'est terminée sur une décision de l'arbitre qui a refusé un but aux Voltigeurs, qui croyaient avoir effectué une remontée in extremis.

Quelques instants auparavant, un but avait été accordé aux Sags après le visionnement de la séquence sur vidéo.

«C'est vraiment notre mental qui a fait la différence. En première période, on a complètement dominé, mais nous n'avions pas notre exécution habituelle. Les gars sont quand même restés bien concentrés. Je n'ai jamais vu de frustration», a dit l'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean.

Le Saguenéen Jonathan Bourcier avait ouvert la marque au début de la deuxième période, avec son 19e de la saison. Alex Barré-Boulet puis Charley Graaskamp, ce dernier en avantage numérique, ont toutefois permis aux locaux de prendre l'avance.

Les Sags n'ont pas lâché, aidés par la belle performance de leur gardien Xavier Potvin.

«Xavier Potvin a fait de gros arrêts, dont un qui nous a gardés dans le match avec cinq minutes à faire. Graaskamp s'est retrouvé en échappée, mais Potvin a fait un arrêt qui a fait la différence. Ce match est une victoire d'équipe. Une victoire grâce au mental, vraiment», persiste Yanick Jean.

Avec moins de trois minutes à faire en troisième, Potvin a été enlevé au profit d'un sixième attaquant. C'était à ce moment 2 à 1 pour Drummondville. Dmitry Zhukenov a enfilé l'aiguille, aidé de Landon Schiller et Nicolas Roy. La foule était déjà déçue de devoir se rendre jusqu'à la prolongation alors que les Voltigeurs avaient mené au pointage une bonne partie du match, voilà que les Sags ont marqué un troisième but. Nicolas Roy a déjoué le cerbère Anthony Dumont-Bouchard à sa gauche, faisant 3 à 2 avec 35 secondes à faire.

Les Voltigeurs ont bien tenté de créer l'égalité en toute fin de partie, mais les arbitres ont déclaré que le but que les Drummondvillois croyaient avoir marqué n'avait en fait jamais pénétré dans le filet.

Les Sags renoueront avec l'action mercredi, alors qu'ils recevront Victoriaville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer