Vincent Tremblay-Lapalme apprend à la dure

Vincent Tremblay-Lapalme.... (Photo courtoisie)

Agrandir

Vincent Tremblay-Lapalme.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Capitaine d'une équipe montrant un dossier de neuf victoires et 23 défaites, Vincent Tremblay-Lapalme apprend à la dure cette année. L'espoir des Saguenéens, choix de huitième ronde au dernier repêchage, doit faire preuve de beaucoup de leadership avec le Rousseau Royal de Laval-Montréal.

L'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, a eu des... (Archives Le Quotidien) - image 1.0

Agrandir

L'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, a eu des bons mots à l'endroit du jeune Vincent Tremblay-Lapalme.

Archives Le Quotidien

La formation de la Ligue de hockey midget AAA du Québec compte 12 joueurs de 15 ans et un joueur de 14 ans. À sa deuxième saison dans la ligue, Tremblay-Lapalme n'a d'autre choix que de montrer l'exemple. Sa formation a accordé 113 buts et n'en a compté que 69 depuis le début de l'année.

«On doit garder nos paroles positives. On espère avoir une meilleure fin de saison que notre début. On a pris de l'expérience», a dit le joueur qui évolue au centre du premier trio de Laval-Montréal.

Rappelé par les Sags le 26 décembre, Tremblay-Lapalme a pratiqué avec l'équipe dimanche matin. Il a déjà joué six parties avec les hommes de Yanick Jean et est toujours à la recherche de son premier point dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

«C'est toujours le fun quand je reçois un message de Yanick Jean. Ça me motive énormément. Puis, quand je retourne dans le AAA, je suis super heureux et j'amène cette énergie à mon équipe. J'espère toujours que Yanick me rappelle. Je me prépare mentalement et physiquement pour ça.»

Tremblay-Lapalme a été le dernier joueur retranché au camp d'entraînement des Sags, en août. «Yanick m'avait dit de garder une attitude positive et que j'avais de bonnes chances de faire l'équipe l'an prochain. Certains joueurs à leur deuxième année dans le midget AAA deviennent ''soft''. Moi, je veux montrer l'exemple à tous les joueurs de première année. Je pense que c'est ça, faire preuve de leadership», dit le jeune homme avec assurance.

Yanick Jean a de bons mots pour Tremblay-Lapalme. «Je n'hésite pas à le rappeler. C'est un gars intense qui est très consciencieux. Il excelle des deux côtés de la patinoire et amène de l'énergie», dit-il à propos de celui qui montre une fiche de 15 points en 28 parties dans le midget cette saison.

«Même si je ne joue pas toutes les parties quand je suis rappelé, juste être dans les estrades et regarder les gars, j'apprends énormément», avoue le jeune hockeyeur.

Les Sags se rendront à Drummondville ce soir pour y affronter les Voltigeurs et, si Yanick Jean n'a pas voulu dévoiler son alignement, il confirme néanmoins que le jeune Tremblay-Lapalme aura une place de choix dans l'aréna. Des billets sur la glace, qui dit mieux?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer