L'adaptation de Dauphin

Laurent Dauphin s'acclimate au hockey professionnel avec les... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Laurent Dauphin s'acclimate au hockey professionnel avec les Falcons de Springfield, de la Ligue américaine, le club-école des Coyotes de Phoenix.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À sa première saison avec les Falcons de Springfield, dans la Ligue américaine, Laurent Dauphin apprivoise le hockey professionnel.

De passage quelques heures dans la région et profitant de cinq jours de congé au Québec, l'attaquant de 20 ans et ancien des Saguenéens mentionne avoir eu besoin d'une quinzaine de rencontres pour se sentir complètement à l'aise. Il pointe l'exécution sans hésitation comme facette la plus importante chez les pros.

«J'ai senti surtout de ne pas être gêné quand je jouais et ne pas essayer de faire plaisir aux autres. C'est pas mal la différence. Je dois faire les choses que je fais d'habitude sans avoir peur de rater. Je dois aussi être plus impliqué dans le jeu au lieu de rester en périphérie», de noter Laurent Dauphin qui a éprouvé quelques craintes au camp d'entraînement. Un petit retour de quelques jours à la maison et il était prêt à attaquer cette première saison avec le club-école des Coyotes de Phoenix, qui l'ont sélectionné en deuxième ronde lors du repêchage de 2013. Il convient que demeurer avec trois autres joueurs, Steven Delisle, Justin Haché et Daniel New, a contribué à faciliter les choses.

«Habiter seul aurait été plus dur pour mon adaptation. Ça s'est fait vraiment facilement. On est quatre et je ne suis jamais tout seul», de souligner l'ancien capitaine des Sags qui, à Springfield, évolue dans une ville tranquille à environ 1 heure 15 minutes de Boston.

Jusqu'ici, Laurent Dauphin a participé à toutes les rencontres de son équipe, cumulant cinq buts et autant de passes, obtenant au passage la confiance de son entraîneur, Ron Rolston. Il s'estime chanceux de ne pas avoir subi de blessure, comme plusieurs de ses coéquipiers. Il est l'un des trois joueurs à avoir disputé les 28 parties des Falcons jusqu'à maintenant. «Je pense que ça bien été. J'ai débuté sur le quatrième trio. On a eu des blessés et je jouais de plus en plus. À la fin, je jouais vraiment beaucoup. Ça bien été pour mon développement et je suis plus confiant», exprime Laurent Dauphin qui a eu une discussion avec son entraîneur avant la pause des Fêtes et ce dernier lui a dit de poursuivre dans cette veine et de ne surtout pas se mettre à tricher offensivement pour tenter d'obtenir un rappel.

«Si ça arrive, je me sens beaucoup plus prêt qu'au début de la saison», affirme-t-il, précisant que les dirigeants de l'équipe veulent le garder au centre où ils estiment qu'il a le plus de chances d'évoluer dans la Ligue nationale.

Les Falcons sont également au coeur d'une bagarre pour les séries éliminatoires. Ils sont présentement à l'écart, mais Dauphin pense que tout est réuni pour renverser la vapeur. «On a tellement eu de blessés, c'est l'enfer. Je pense qu'on a une bonne équipe, mais dans la Ligue américaine, on ne sait jamais avec les rappels. Il reste tellement de matchs encore. Dans le junior, à Noël, on en a la moitié de fait et on est seulement rendu au tiers de la saison ici», de raconter Laurent Dauphin.

Pointes de plume

• Rien à signaler côté transactions chez les Sags. Le directeur général Yanick Jean mentionnait qu'il était très tranquille mercredi à l'approche de Noël...

• Après avoir refusé de se joindre aux Wildcats de Moncton, il semble que l'attaquant suédois Dmytro Timashov acceptera de se retrouver avec les Cataractes de Shawinigan. Tout devrait normalement se régler d'ici la fin du Championnat mondial junior, le 5 janvier. «Alors qu'aucun échange officiel impliquant Dmytro Timashov n'a présentement été complété par les Remparts de Québec, nous sommes très confiants d'en venir à une entente après le Nouvel An», a indiqué mercredi le DG des Remparts, Philippe Boucher, dans un communiqué. Avec Timashov, les Cataractes auraient une attaque vraiment redoutable...

• Petite erreur publiée mercredi dans le bilan de mi-saison des joueurs des Sags. Le défenseur de 20 ans Garrett Johnston a été obtenu contre un choix de 4e ronde des Wildcats de Moncton et non de deuxième ronde comme il était écrit...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer