Transaction intrigante de Jean

Les Sags l'ont emporté vendredi soir contre le... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Les Sags l'ont emporté vendredi soir contre le Drakkar.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le directeur général des Sags, Yanick Jean, n'a pas fait de coup d'éclat pour débuter la période des transactions, mais a fait une acquisition intrigante avec l'attaquant Julien Tessier des Sea Dogs de Saint-Jean en retour d'un choix de 2e ronde.

Après la rencontre d'hier, le grand manitou des Sags a révélé que le joueur de 17 ans devait présentement composer avec un problème de santé. Il a laissé savoir qu'il était présentement chez lui depuis quelques semaines et qu'il avait perdu du poids. Il ne se joindra pas immédiatement à l'équipe.

«On va l'aider à régler son problème de santé et on va lui donner une grosse chance parce que c'est un joueur avec beaucoup de talent», d'indiquer Yanick Jean, ajoutant que des clauses avaient été mises en place selon le nombre de matchs qu'il va disputer avec les Sags. «C'est pour ça que le choix est aussi tard», d'expliquer le DG et entraîneur-chef.

Choix de première ronde, 15e au total en 2014, Julien Tessier n'a disputé que 14 rencontres avec les Sea Dogs, amassant une seule passe. Yanick Jean a qualifié son acquisition de «projet avec beaucoup de qualités» et il est convaincu qu'il a le potentiel d'évoluer dans le top 6. À 15 ans, dans le midget AAA, il a amassé 21 points en 38 matchs avec les Estacades de Trois-Rivières qui disputent également leurs matchs locaux sur une patinoire olympique. Tous les recruteurs de l'équipe étaient unanimes à son sujet. «Les Sea Dogs ont beaucoup d'attaquants de talent et il n'a pas eu nécessairement la chance de se faire valoir. C'est certain qu'ici il va l'avoir, d'annoncer Yanick Jean. Pour moi, c'était primordial de rentrer un jeune de 17 ans à l'offensive pour qu'il grandisse avec nos jeunes défenseurs.»

Le DG des Sags a bouclé une deuxième transaction pour un autre attaquant, cette fois de 18 ans, Jake Smith du Titan d'Acadie-Bathurst. Il a préféré ne pas commenter, le jeune homme n'ayant pas encore été averti de l'échange. En retour de l'Ontarien, il cède un choix de 6e ronde. En 21 matchs avec le Titan, Smith a marqué une fois et ajouté deux passes.

Keven Bouchard a été échangé aux Wildcats.... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 2.0

Agrandir

Keven Bouchard a été échangé aux Wildcats.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Keven Bouchard échangé aux Wildcats

Échangé aux Wildcats de Moncton, le gardien de but originaire de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix Keven Bouchard s'est livré à un exercice de style hier après la rencontre, sa dernière dans l'uniforme du Drakkar. Il a commenté au conditionnel sa nouvelle destination.

«Je ne suis pas au courant. J'attends qu'on me parle. Il y a des rumeurs, mais tant que ce n'est pas fait, ce n'est pas fait. Ça va être annoncé sur le site samedi matin», a-t-il dit dans un premier temps avec le sourire avant d'en dire un peu plus, toujours au conditionnel.

«Si ça arrive», a-t-il rappelé.

«Ils foncent pour la coupe. C'est plaisant d'avoir la chance de peut-être pouvoir aller là. Ce serait une marque de confiance qu'ils viennent me chercher. J'ai bien hâte de voir les transactions», d'exprimer le vétéran de 19 ans qui en sera à une troisième équipe après deux saisons avec les Foreurs.  

Acquis par les Wildcats en compagnie d'un choix de 4e ronde contre deux choix de deuxième ronde et l'attaquant Éric Léger, Keven Bouchard passera de l'équipe au dernier rang à une équipe de haut de classement. Hier, il se disait malgré tout très heureux de son passage avec le Drakkar qui l'a fait grandir malgré seulement quatre victoires en 21 sorties. La pression sera toutefois différente pour lui à Moncton, ce qui ne semble pas le déranger.   

«La ''game'' reste la même. Un lancer, c'est un lancer, peu importe qui tire de l'autre côté. Ça ne change pas grand-chose», a confié Bouchard qui a été agacé par son ancien coéquipier, le défenseur Nicolas Meloche, qui se retrouve pour sa part avec les Olympiques, qui lui a lancé au passage que la coupe s'en allait à Gatineau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer