Les Sags encore impressionnés

Jonathan Bourcier a ouvert le pointage en première... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Jonathan Bourcier a ouvert le pointage en première avec son 18e but de la saison, en avantage numérique.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après deux visites au centre Vidéotron, les Saguenéens n'ont toujours pas savouré la victoire. Hier soir, les Remparts de Québec ont signé un troisième gain en quatre duels face à leurs rivaux de la 175 au compte de 4-2, devant 14 529 spectateurs, dont quelques centaines aux couleurs des Sags.

«Je ne trouve pas qu'on avait le même mordant qu'à l'habitude. On a essayé d'impressionner en jouant individuellement. On n'avait pas le jeu d'équipe auquel on est habitués. Ce n'est pas de la bonne volonté», d'analyser l'entraîneur-chef Yanick Jean, estimant que ses protégés avaient de nouveau été impressionnés par le nouvel amphithéâtre.

«Il va falloir changer des choses dans la préparation la prochaine fois», a-t-il convenu.

L'attaquant américain Charley Graaskamp a été un véritable poison pour la défensive chicoutimienne, participant aux quatre buts des siens, touchant la cible à deux occasions.

La soirée avait quand même bien débuté pour les visiteurs qui ont été les premiers à s'inscrire au tableau en avantage numérique par l'entremise de Jonathan Bourcier. Les Remparts ont profité d'un double avantage numérique pour provoquer un déluge de toutous sur la patinoire quand le tir du défenseur Nikolas Brouillard a dévié sur le bâton d'Antoine Marcoux pour se retrouver dans le filet. Graaskamp a ensuite laissé sa marque en deuxième, battant Julio Billia deux fois en l'espace de quatre minutes. Nicolas Roy a ramené les Sags à un seul but en fin de deuxième avec un tir d'une précision chirurgicale, encore avec l'avantage d'un homme, mais avant la fin de l'engagement, après un superbe arrêt de Callum Booth, Auguste Impose a remis les locaux en position avantageuse.

En troisième, les Sags n'ont pas été capables de percer la défensive de leurs rivaux, ne dirigeant que trois tirs sur le but défendu par Callum Booth. La plus grande menace est venue du bâton du défenseur Jérémy Groleau qui a frappé le poteau à la mi-période. «On va leur donner du crédit. Ils ont vraiment bien joué à cinq contre cinq pour nous neutraliser et ont bloqué beaucoup de tirs, surtout en troisième», de lâcher Yanick Jean qui a eu de très bons mots pour l'attaquant Marc-Antoine Massé, rappelé des Jeannois du circuit collégial. Ce dernier a d'ailleurs mérité une deuxième chance, cet après-midi au centre Georges-Vézina, dans le cadre de la visite de l'Armada de Blainville-Boisbriand. «Il a fait beaucoup mieux que plusieurs qui sont avec nous depuis le début de la saison», a noté le pilote des Bleus, ajoutant qu'il avait été l'un des seuls à patiner, ce qui a mené à une pénalité des Remparts en première et une chance de marquer en deuxième.

Jean a confirmé qu'il procéderait à des changements à son alignement pour la rencontre de samedi, dont certains en attaque, en réaction au match face aux Remparts.

Julio Billia a cédé quatre fois sur 26... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 2.0

Agrandir

Julio Billia a cédé quatre fois sur 26 tirs pour encaisser une 16e défaite cette saison.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Pointes de plume

• Les attaquants Daniel Brière et Réal Cloutier, le défenseur Mario Marois, le gardien José Théodore et l'entraîneur Ron Lapointe, comme bâtisseur à titre posthume, seront intronisés au Temple de la renommée de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le 6 avril, lors du Gala des Rondelles d'Or. «Nous allons reconnaître cinq grandes figures de notre histoire lors de cette formidable soirée», a commenté hier le commissaire Gilles Courteau lors de l'annonce des récipiendaires. Cloutier et Marois ont tous deux porté les couleurs des Remparts de Québec dans les années 70. Brière a obtenu 416 points en 198 matchs avec les Voltigeurs de Drummondville. Théodore a passé quatre saisons dans la LHJMQ à Saint-Jean et Hull, soulevant le trophée du Président en 1995 avec les Olympiques. Décédé en 1992 à l'âge de seulement 42 ans, Lapointe a surtout marqué lors de son passage à la barre des Cataractes de Shawinigan. Le trophée remis annuellement au meilleur entraîneur porte son nom...

• Nouveau retraité du hockey professionnel, Nicolas Blanchard se tourne vers la Ligue nord-américaine de hockey. L'ancien des Saguenéens portera les couleurs du Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce à compter de la semaine prochaine. Une très bonne prise pour le grand manitou de la formation, Dean Lygitsakos, qui a occupé les mêmes fonctions pendant quelques saisons avec les Marquis. En début de semaine, Blanchard a confirmé qu'il prenait sa retraite, après avoir été retranché par les IceCaps de St. John's et disputé quelques matchs avec les Admirals de Norfolk, dans la ECHL...

• Un autre ancien des Sags prend officiellement sa retraite. Le défenseur Scott Carrier quitte le Titan de Princeville dans le junior AAA pour amorcer une formation de pompier de brousse dans l'Ouest canadien. Échangé aux Huskies à la fin du dernier camp d'entraînement contre un choix de 12e ronde, Carrier a disputé quatre parties avec la formation de l'Abitibi cette saison comme joueur affilié...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer