Sags: retrouver les bonnes habitudes

L'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean.... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

La performance des Saguenéens de Chicoutimi face à l'Armada de Blainville-Boisbriand, samedi, a laissé un goût amer à Yanick Jean. Quarante-huit heures après une défaite de 4-0, l'entraîneur et directeur général l'avait toujours sur le coeur, lundi, et il s'est assuré de passer son message deux fois plutôt qu'une aux principaux intéressés.

Yanick Jean a dirigé un entraînement à la fois court et intense, en fin d'après-midi. Avant de sauter sur la glace, il a aussi pris soin de rappeler à ses hockeyeurs les vertus du travail.

«Nous avons mis l'accent sur l'implication et le travail, a indiqué l'entraîneur chicoutimien, en revenant sur une rare séance d'entraînement de son équipe présentée un lundi. Nous devons compétitionner.

«Le match de samedi m'a laissé un goût amer. Oui, il nous manquait des joueurs, mais ce n'était pas une raison pour ne pas donner tout ce que nous pouvions donner. Je considère que nous n'avons pas donné tout ce que nous avions.»

Yanick Jean a donc pris les moyens, lundi, pour ne pas revivre la même expérience, mardi soir, quand son équipe rendra visite au Drakkar de Baie-Comeau.

«Nous avons encore mis l'accent sur le travail et la compétition pendant la pratique, même si elle n'a pas duré longtemps, a poursuivi le grand patron des Saguenéens. Je m'attends à ce qu'on sorte beaucoup plus forts mardi à Baie-Comeau.»

Outre la nécessité de reprendre les bonnes habitudes de travail, le match de ce soir aura une importance particulière pour les Saguenéens puisqu'ils seront alors confrontés à une équipe qu'ils doivent devancer au classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. À ce niveau, les choses s'annoncent plutôt bien puisqu'ils possèdent une avance de douze points sur le Drakkar.

Yanick Jean a cependant diminué l'importance de la rencontre pour le classement. Son attention est ailleurs.

«C'est un match plus important parce que je calcule que nous n'avons pas fait le travail samedi, a répété Yanick Jean. Le match de samedi était comme celui que nous avons perdu à Drummondville (7-2) en début de saison. Si nous sommes encore 22 matchs sans en connaître un autre, ça va bien aller.»

Quatre commotions

Le voyage de la semaine dernière à Gatineau et Boisbriand a laissé des traces chez les Saguenéens. Les attaquants Zachary Lavigne et Alexandre Jacob sont maintenant sur la touche en raison d'une commotion cérébrale. Pour sa part, Nicolas Roy, qui souffre d'une blessure au bas du corps, est évalué quotidiennement.

L'addition de Lavigne et Jacob sur la liste des blessés signifie que quatre joueurs des Saguenéens sont présentement au rancart en raison de symptômes de commotion cérébrale. Les deux autres sont Nicolas Desgroseilliers et Samuel Blier. Ce dernier s'est entraîné sur la patinoire en solitaire pendant quelques minutes, lundi.

Deux joueurs des Élites de Jonquière, Marc-Antoine Gagné et Jean-Simon Bélanger, ont participé à l'entraînement de l'équipe. Il est possible que l'un des deux soit rappelé pour le match à Baie-Comeau.

Pointes de plume

• Les Gothiques d'Amiens ont publié une note qui concerne un ancien des Saguenéens, hier. Ils ont signalé que Joël Champagne trône au sommet des pointeurs de la ligue Magnus après 10 journées. Champagne a amassé neuf buts et dix passes en neuf parties. L'équipe a ajouté que son comportement est irréprochable autant dans le vestiaire que sur la glace...

• Autre note sur un ancien des Sags. Guillaume Asselin fait partie des 23 joueurs qui ont été retenus par le Sport interuniversitaire canadien en prévision d'une courte série de deux matchs hors concours qui opposera une sélection d'étoiles universitaires aux espoirs de l'équipe nationale junior du Canada. Les parties seront disputées au Centre MasterCard de Toronto, les 12 et 13 décembre, dans le cadre de la préparation de l'équipe nationale junior en prévision du 40e Championnat mondial de hockey junior. Maintenant âgé de 23 ans, Asselin évolue pour les Patriotes de l'Université du Québec à Trois-Rivières, sous la direction de Marc-Étienne Hubert. Il domine le hockey universitaire avec 15 buts en 16 parties...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer