Jean rappelle les plus jeunes à l'ordre

Nicolas Roy a testé Louis-Philip Guindon à quatre... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Nicolas Roy a testé Louis-Philip Guindon à quatre reprises, dont trois fois en première, mais le gardien de l'Océanic a fermé la porte à toutes les fois.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yanick Jean a rappelé ses jeunes à l'ordre après le match d'hier, une troisième défaite de suite pour les Saguenéens. Il veut voir plus de caractère et un surpassement, ce qu'il n'a pas senti face à l'Océanic.

«L'affaire dont je ne suis pas content, c'est que des jeunes sentent une pression parce qu'on a plus d'effectifs. On a rappelé Vincent Tremblay-Lapalme et on a maintenant huit défenseurs et des jeunes réagissent très mal. Certains s'enfoncent eux-mêmes au lieu de prendre les bouchées doubles dans les entraînements et les matchs. Ça m'agace», a mentionné l'entraîneur-chef qui, sans nommer de noms, s'est limité à dire «la plupart de nos jeunes».

«Ça ne me dérange pas des erreurs, on va tout le temps en faire, mais c'est l'attitude qui va avec les erreurs et le langage corporel qui me dérange», d'exprimer Yanick Jean qui abordera le sujet avec ses troupiers et désire que les jeunes rebondissent sans l'aide des vétérans.

Beausoleil ravi

Dans l'autre vestiaire, l'entraîneur de l'Océanic, Serge Beausoleil, était dans ses meilleures dispositions. «On a eu une première période en dents de scie, mais après on a pris notre rythme. On a disputé une très bonne deuxième. C'est un peu là où on est allé chercher la victoire avec le but assommoir en début de troisième», a-t-il résumé, lançant les fleurs à son vétéran gardien Louis-Philippe Guindon qui a surpassé son vis-à-vis hier.

«Julio Billia joue du très bon hockey contre nous depuis qu'il est dans la ligue. Ç'a moins bien été pour lui, mais ça arrive. Guindon est régulier et nous a permis de souffler parce qu'en première, les chances de marquer sont à l'avantage des Sags», de souligner Beausoleil.

Des gens d'affaires donnent un coup de main

(DA) - L'organisation des Saguenéens s'allie des hommes d'affaires de la région dans une campagne d'abonnements de mi-saison. Une rencontre au centre Georges-Vézina mercredi après-midi a permis de définir le fonctionnement.

Avant cette rencontre, les nouveaux gestionnaires des Sags avaient déterminé une liste d'entreprises susceptibles de les aider. «On a essayé d'aller chercher des gens des secteurs de Jonquière, Chicoutimi et La Baie avec quelques personnes au Lac-Saint-Jean», explique le président de l'équipe, Richard Létourneau. La trentaine d'hommes d'affaires sur place hier se sont partagé les noms de cette liste, sur une base volontaire, selon leurs affinités. Ils se mettront donc sur le téléphone à compter d'aujourd'hui. «On pense d'aller chercher un bon 400-450 avec ça», annonce fièrement Richard Létourneau, soulignant la présence d'Étienne Jacques, de Rio Tinto Alcan, qu'il croit réalste. En fin d'après-midi, l'entraîneur-chef Yanick Jean a servi un discours bien senti aux invités axé sur la fierté. «Les gens sont partis enflammés», d'annoncer Richard Létourneau.

Du même souffle, tous les détenteurs des dernières années seront rappelés dans les prochains jours et le président a bon espoir d'en convaincre quelques dizaines d'embarquer d'ici la fin de la saison. Richard Létourneau a bon espoir d'ajouter au total 500 abonnements de saison, ce qui permettrait de remettre un peu d'ambiance dans le centre Georges-Vézina. Il se donne deux semaines pour atteindre son objectif qu'il considère très réaliste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer