Les Sags veulent continuer dans le même sens

Samedi, les Saguenéens n'ont pas donné beaucoup de... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Samedi, les Saguenéens n'ont pas donné beaucoup de chances de marquer comme celle-ci aux joueurs des Sea Dogs.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec d'aujourd'hui, un match en plein milieu de semaine est devenu un événement exceptionnel. Les Saguenéens de Chicoutimi et l'Océanic de Rimouski briseront leurs habitudes, ce soir, quand ils croiseront le fer au Centre Georges-Vézina.

Yanick Jean estime que son équipe peut attaquer cette rencontre avec optimisme. Il a aimé ce qu'il a vu de sa part, samedi passé, face aux Sea Dogs de Saint John, et il souhaite la voir continuer dans la même direction.

«Nous avons été bons samedi, a rappelé Yanick Jean, mardi, après l'entraînement de son équipe. Dans ce match, nous n'avons donné que neuf chances de compter à l'adversaire. Nous n'avons donné qu'un surnombre dans tout le match. Nous jouons du hockey solide défensivement, ce qui fait que nous ne donnons pas beaucoup de chances de marquer à l'adversaire.»

L'entraîneur et directeur général des Saguenéens espère que son équipe conservera ses bonnes habitudes, ce soir, mais il fait remarquer que l'Océanic montre un visage bien différent des Sea Dogs.

«Ils sont complètement différents, a précisé le pilote chicoutimien. L'Océanic, c'est une équipe très bien structurée. Plusieurs de leurs joueurs ont du ''millage''».

«Il faut que tu battes Rimouski. Ils ne se battent pas tout seuls. Ils font bien les jeux de base. C'est de même que nous voulons être aussi et c'est la raison pour laquelle nous avons du succès.»

Pour Yanick Jean, la saison est encore beaucoup trop jeune pour garder un oeil sur le classement de la LHJMQ. Pour l'instant, il ne s'arrête qu'à la façon de jouer de son équipe. Malgré cela, il reconnaît que le fait d'affronter un adversaire de la même division ajoute un élément à la rencontre de ce soir. Celle-ci marquera le début d'une séquence de quatre matchs en sept jours pour les Saguenéens.

«C'est la seule raison pour laquelle c'est un match plus important, a fait remarquer Yanick Jean, en parlant de la présence de l'Océanic et des Saguenéens dans la même division. C'est une équipe que nous affrontons plus souvent pendant la saison.»

Lapalme

Par ailleurs, Yanick Jean a eu de bons mots pour Vincent Lapalme. Rappelé du Rousseau Royal midget AAA de Laval-Montréal pour le match de samedi, l'attaquant de 16 ans est toujours dans l'entourage de l'équipe. Les Saguenéens le laisseront à Montréal, jeudi, pendant leur voyage vers Gatineau. Entre-temps, il n'est pas impossible qu'il soit en uniforme contre Rimouski.

«Il va faire un joueur, a assuré Yanick Jean. Il y a des chances qu'il joue mercredi soir. Il a assez bien fait samedi pour jouer un autre match. Il a obtenu de bonnes chances de marquer. Il est toujours bien placé. C'est un passionné, un joueur qui travaille dans les deux sens de la patinoire. On a toujours du temps pour ces joueurs-là. Il avait connu un très bon camp avec nous.

«Nous voulions l'évaluer, savoir où il est rendu. Quand un gars travaille bien dans le midget, il faut le récompenser.»

Pointes de plume

• L'excellence de Samuel Girard sur la patinoire depuis le début de la saison semble finalement avoir atteint les bureaux de la Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey. Celle-ci a publié une nouvelle liste des principaux espoirs en prévision de la séance de sélection de juin 2016, mardi, et le défenseur des Cataractes de Shawinigan obtient cette fois la cote B attribuée aux choix potentiels de deuxième ou troisième ronde. Sur la liste précédente, le Robervalois avait eu droit à la cote C (4e à 6e ronde). Samuel Girard occupe présentement le 17e rang au classement des pointeurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec grâce à cinq buts et 28 passes en 26 parties. Il est le défenseur le plus productif du circuit...

• Deux défenseurs des Saguenéens apparaissent toujours sur la liste de la Centrale de recrutement de la LNH. Frédéric Allard a conservé la cote B alors qu'Artem Maltsev a droit à la cote C...

• Trois Québécois sont considérés comme des choix potentiels de première ronde. Il s'agit de Julien Gauthier, des Foreurs de Val-d'Or, Pierre-Luc Dubois, des Screaming Eagles du Cap-Breton, et Pascal Laberge, des Tigres de Victoriaville. Les deux premiers ont gardé la place qu'ils occupaient au début de l'automne et Laberge a grimpé d'un échelon...

• Autre note sur Maltsev, il ratera le match de ce soir en raison d'une blessure à une épaule. Dans son cas, Yanick Jean ne redoute pas une absence prolongée. Il devrait effectuer un retour au jeu en fin de semaine. Il s'est entraîné sans contact, mardi...

• Après avoir obtenu la première étoile dans la LHJMQ, lundi, Keven Bouchard, du Drakkar de Baie-Comeau, a été nommé gardien de la semaine Vaughn dans la Ligue canadienne de hockey, hier. Le cerbère natif de Métabetchouan/Lac-à-la-Croix a mené son équipe à deux victoires, en fin de semaine. En chemin, il a signé son premier jeu blanc de la saison...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer