Succès sur toute la ligne

Devant une foule de 2607 spectateurs, les locaux... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Devant une foule de 2607 spectateurs, les locaux ont offert une performance sans tâche dans une victoire sans équivoque de 5-1.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le début d'un nouveau chapitre de la rivalité entre les Saguenéens et les Remparts a été un succès à tous les points de vue pour l'organisation chicoutimienne. Devant la meilleure foule, et de loin, au centre Georges-Vézina, avec 2607 spectateurs, les locaux ont offert une performance sans tâche dans une victoire sans équivoque de 5-1.

Avant même le début de la rencontre, la fébrilité était palpable dans les estrades bien garnies. Le ton était donné et est demeuré élevé toute la soirée. «La première étoile, ça devrait être les partisans. Il y avait de l'ambiance dès le moment où Jérémy Groleau a été présenté. On sentait qu'ils étaient dedans en partant et n'ont pas attendu qu'il se passe quelque chose. Il y avait de l'émotion. Nos joueurs avaient hâte et étaient prêts. Ils ont bien fait ça», a insisté l'entraîneur-chef Yanick Jean dans son point de presse, reconnaissant qu'il s'agissait d'un match-clé. Il a du même souffle eu une pensée pour le nouveau groupe de gestionnaires de l'équipe à leur premier match local à la tête du club.

Les Saguenéens ont ouvert la marque de la plus bizarre des manières en ce vendredi 13 lors d'un avantage numérique des Remparts. Après une chance de marquer, le défenseur Julien Carignan a envoyé la rondelle à l'autre bout et après une chute du gardien Julian Galloway, le disque a pénétré dans le filet. Pendant le reste de la rencontre, Galloway a ensuite dû essuyer les moqueries des partisans à tous les dégagements. Les locaux ont ensuite frappé avec l'avantage d'un homme deux fois plutôt qu'une. Avant la fin de la première, Nicolas Roy a logé la rondelle dans la partie supérieure, profitant d'une toute petite ouverture pour atteindre la quinzaine avec au moins un point. L'arbitre a dit non sur la séquence, mais quelques secondes plus tard, la reprise vidéo a dit oui.

En deuxième, alors que le défenseur Matt Murphy se tordait de douleur après avoir bloqué un lancer de Gabryel Boudreau, Frédéric Allard a fait bouger les cordages d'un plomb de la ligne bleue même s'il n'y avait pas de trafic devant Galloway. Avant que la deuxième prenne fin, Nicolas Roy, a soulevé les partisans sur un retour, ce qui a demandé une longue reprise pour s'assurer qu'Alexandre Jacob n'avait pas poussé la rondelle avec son patin. En troisième, Dmitry Zhukenov a mis un point d'exclamation avec une feinte de toute beauté pour faire 5-0. Julio Billia a été déjoué sur le tout dernier tir des Remparts, avec l'avantage d'un homme, avec 51 secondes à écouler au cadran.

«C'est sûr que le premier but nous a donné du gaz. Veut, veut pas, c'est quand même un point tournant. On a marqué un gros but tout de suite après en avantage numérique. Je pense que le match s'est vraiment joué là», d'admettre le pilote des Bleus, soulignant l'implication, la constance et la «dédication» du groupe qu'il dirige. «Toute la semaine, j'ai eu peur. On revenait d'un long voyage et normalement, le premier 20 minutes est tout le temps difficile. On n'a pas vécu ça et on est sortis avec émotion. Je suis tellement fier de mes joueurs, avec cinq minutes à faire en troisième, c'était 5-0 et tout le monde se garrochait par terre pour bloquer des tirs», d'exposer Jean.

Frédéric Allard a inscrit le troisième but des... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Frédéric Allard a inscrit le troisième but des locaux en deuxième lors d'un avantage numérique. Jonathan Bourcier, qui a établi un nouveau sommet personnel hier avec son 31e point, est venu le féliciter.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Pointes de plume

• Dans le cadre d'un atelier de photographie sportive organisé par Zoom photo festival Saguenay, une trentaine de photographes se sont donné rendez-vous hier au centre Georges-Vézina. Les clichés seront évalués ce matin par le réputé Bernard Brault. À compter de lundi, sur Facebook, les gens seront invités à voter pour leur photo favorite de Nicolas Roy...

• Avant la rencontre, les Saguenéens ont souligné la médaille d'or du défenseur Jérémy Groleau avec l'équipe Canada Blanc au Défi mondial des moins de 17 ans la semaine dernière. C'était également la première fois que les nouveaux gestionnaires Jean-François Abraham et Richard Létourneau ont été présentés à la foule. Marc Denis a fait une apparition surprise sur l'écran géant tout juste avant la mise en jeu protocolaire...

• Yanick Jean devrait apporter des changements à son alignement en vue de la visite des Voltigeurs de Drummondville cet après-midi. Il jonglait avec la possibilité d'insérer Alexander Krief et Jérémy Groleau, mais voulait attendre de voir leur état de santé samedi matin. Les deux joueurs ont été incommodés par un virus à leur retour du Défi mondial des moins de 17 ans...

• La tradition des toutous se passera cet après-midi. Au premier but des locaux, les partisans pourront lancer un toutou sur la patinoire.

• Petite statistique cocasse: Comme Julien Carignan a marqué sur son dégagement, il a terminé la rencontre avec un lancer qui a été considéré comme dangereux...

• Le très rapide Alexandre Jacob a été l'un des attaquants les plus visibles des Sags hier, terminant la rencontre avec quatre tirs et une passe. Depuis qu'il a sauté un tour à la fin octobre à Victoriaville, Yanick Jean s'est dit ravi de son rendement et de sa constance...

Une soirée à oublier pour Boucher

«Je ne suis pas satisfait de rien.»

L'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, était bien peu bavard après la rencontre, devant le vestiaire des siens. Visiblement, il n'avait pas beaucoup apprécié le spectacle. «Quand tes meilleurs joueurs ne jouent pas, c'est ce que ça donne», a-t-il tranché. Deux piliers de l'équipe, Dmitry Timashov et Nikolas Brouillard, ont terminé la rencontre avec des différentiels de -2 et seulement trois tirs sur Julio Billia. «Il a été bon comme à l'habitude, mais n'a pas eu à être extraordinaire», a-t-il dit à propos du vétéran gardien des Sags.

Le grand manitou des Remparts n'a pas été beaucoup plus loquace sur le premier but des Sags, marqué d'un bout à l'autre de la patinoire sur un dégagement de Julien Carignan. «Malheureusement, je ne l'ai pas vu», a-t-il indiqué, acquiesçant en faisant la moue lorsqu'un journaliste a affirmé que ce but initial n'avait pas aidé la situation.

Carignan n'a rien vu

Décidément, peu de personnes semblaient avoir bien vu le but de Julien Carignan, y compris le principal intéressé. «J'essayais juste de dégager et je n'ai même pas regardé. Ce n'est pas un but qui va arriver souvent, je pense bien», d'exprimer avec le sourire le défenseur de 18 ans qui a bloqué bon nombre de tirs, particulièrement en désavantage numérique. «C'est pour l'équipe. On le prend, a-t-il noté. C'est mon rôle et c'est pour ça que Yanick est allé me chercher cet été. Présentement, ça va bien et j'espère que ça va continuer.»

Un sommet pour Bourcier

Avec deux autres passes, Jonathan Bourcier a déjà dépassé sa récolte de points de la dernière saison alors qu'il portait l'uniforme des Olympiques de Gatineau. Il en compte maintenant 31 en 22 rencontres. «Je voulais battre ce sommet. C'était un but quand je suis arrivé ici. Je remercie mes coéquipiers pour ce plateau personnel», a pris la peine de souligner l'attaquant de 19 ans, acquis en retour d'un choix de quatrième ronde.

«Présentement, ma confiance est au maximum et les entraîneurs me font confiance. Je me sens bien sur la glace», a-t-il précisé.

«On a joué avec émotion et les partisans nous ont mis dans la ''game''. Ils ont vraiment aidé. Dans le vestiaire, on a une bonne attitude et on le démontre sur la glace», de souligner Jonathan Bourcier qui, avant la rencontre, a été nommé joueur offensif du mois d'octobre chez les Sags

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer