Excellents au hockey et... à l'école

Julio Billia a été nommé étudiant modèle chez... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Julio Billia a été nommé étudiant modèle chez les Saguenéens en octobre. D'autres candidats auraient mérité le titre, selon la responsable de l'encadrement scolaire de l'équipe, Johanne Leblanc.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les joueurs et entraîneurs des Saguenéens ne sont pas seuls dans l'autobus de l'équipe lors du long voyage dans les Maritimes. La responsable des études de l'organisation chicoutimienne, Johanne Leblanc, est également à bord.

Lors des années précédentes, souvent, un professeur accompagnait l'équipe lors de ces périples dans l'Est du Canada. Johanne Leblanc a décidé d'embarquer, premièrement pour suivre les jeunes dans leur cheminement scolaire. «Ça permet aussi de voir ce qu'ils vivent au quotidien, souligne l'enseignante à la retraite. Réussir la conciliation sport et études, c'est exigeant. Ça demande de l'effort, de la constance et beaucoup de discipline. Ça demande aussi d'être encadré. Les jeunes répondent bien à ça à partir du moment où tu mets les choses au clair dès le départ.

«Il faut quand même penser que ce sont des jeunes entre 16 et 20 ans. On a tous eu cet âge. Ils sont loin de chez eux. Pour plusieurs d'entre eux, ils viennent de quitter la famille et intègrent une nouvelle région, en pension. Souvent, ils font la transition du secondaire au cégep. Même à la maison, ça demande une période d'adaptation et d'intégrer une méthode de travail. On est là pour leur donner des outils. Ce ne sont pas tous des joueurs qui vont être repêchés dans la Ligue nationale. Ils doivent avoir un plan B», souligne Johanne Leblanc.

Avant le départ, l'horaire était déjà déterminé et réglé au quart de tour pour le volet sportif, mais aussi pour les études. Par exemple, hier, après l'arrivée à Halifax, tous les joueurs avaient une période d'études de 16h à 18h.

«Avant de partir, on leur demande d'aller voir leurs profs pour leur demander ce qu'ils ont comme travaux à faire durant la période de leur absence. Ils vont avancer leurs travaux scolaires, mais en revenant, même s'ils ont progressé, ça ne remplace pas les cours. Des professeurs vont probablement organiser de la récupération, ils n'auront pas le choix», rappelle Johanne Leblanc, rappelant que pour plusieurs, dont les joueurs de 16 ans, il s'agit d'un premier voyage aussi long. Les vétérans, plus habitués, sont donc d'une aide précieuse.

Tous à l'école

Ils n'ont pas tous le même cheminement, mais tous les joueurs des Saguenéens, sans exception, poursuivent des études. La majorité fréquente le secondaire ou le cégep, mais par exemple, les deux joueurs anglophones, Landon Schiller et Garrett Johnston, suivent des cours à distance et doivent se présenter trois fois par semaine à des périodes d'études en après-midi au centre Georges-Vézina. Ils sont souvent accompagnés des jeunes du secondaire qui viennent faire leurs devoirs. Quant à eux, les deux joueurs russes, Artem Maltsev et Dmitry Zhukenov, apprennent l'anglais avec l'aide d'un professeur.

Les Saguenéens ont mis en place ce programme scolaire en 2004 et ont apporté depuis les modifications nécessaires au fil du temps. L'hiver dernier, le taux de réussite a été de 90,5% pour les étudiants du cégep. «Le programme est bien structuré et bien rodé. On a fait nos preuves», mentionne Johanne Leblanc, soulignant que l'ancien gestionnaire Alain Deschênes avait à coeur les études des jeunes et n'a pas d'inquiétude de ce côté avec le nouveau groupe de gestion.

Depuis l'an dernier, tous les joueurs reçoivent une bourse hebdomadaire d'encouragement scolaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. En retour, ils doivent étudier et progresser dans un programme pertinent.

Le gardien Julio Billia a été désigné récemment comme étudiant modèle pour le mois d'octobre chez les Saguenéens. Johanne Leblanc annonce que les candidats de qualité étaient nombreux, notamment chez les jeunes recrues. «Ils vont être excellents au hockey, mais à l'école aussi», pense la responsable de l'encadrement scolaire.

Pointes de plume

• Revenu du Défi mondial des moins de 17 ans mercredi soir, Yanick Jean reprendra sa place derrière le banc de son équipe, ce soir, à Halifax. Il a eu le temps de visionner le match des siens au Cap-Breton, face aux Screaming Eagles. «Je n'ai vraiment pas aimé notre prestation après notre troisième but. On a joué comme si c'était 4-1 pour eux et qu'on devait absolument marquer, au lieu de s'appliquer à faire les jeux de base. Si ça vient, ça vient, sinon je n'avais pas de problème à amener le match en prolongation», a-t-il retenu, axant sur le nombre d'erreurs mentales sur le quatrième but des locaux. «En début de saison, ce n'était pas la même histoire parce qu'il nous manquait des gars. Maintenant, il ne faut plus que ça arrive. On a des alignements complets», de souligner le pilote des Bleus...  

• Yanick Jean s'est montré en accord avec les propos du commissaire de la LHJMQ Gilles Courteau qui pense à débuter la saison plus tard afin de stimuler les assistances qui sont en forte baisse. «Les chiffres sont là», de plaider le DG des Sags. «Je suis ouvert à plein d'affaires. On a les chiffres et ça fait quelque temps qu'on en parle. Je suis convaincu que M. Courteau va faire le nécessaire», poursuit Yanick Jean  qui trouve qu'avec les camps d'entraînement qui débutent à la mi-août, les saisons sont très longues. «Je pense que ce serait bon pour nos joueurs aussi», a-t-il convenu...

• Landon Schiller est un cas douteux pour la rencontre de ce soir, à Halifax, mais participera à la séance d'entraînement matinale. Une décision sera prise de l'insérer ou non quelques minutes avant la rencontre face aux Mooseheads...

• Le gardien de l'Artic de Saint-Léonard, Sébastien Dubé-Rochon, qui avait débuté la dernière saison dans l'uniforme des Sags, fait partie des joueurs sélectionnés pour l'équipe d'étoiles de la Ligue de hockey junior AAA du Québec pour le Challenge des étoiles A de l'Est du Canada, du 16 au 18 novembre, à Cornwall, en Ontario. Un ancien des Élites, Tommy Lapierre, qui évolue à Sainte-Agathe, a également été retenu...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer