L'espoir retrouvé

Une chose qui saute aux yeux dans l'entourage,... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Une chose qui saute aux yeux dans l'entourage, tant dans les entraînements que dans les matchs, c'est ce respect des consignes.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Si le début de saison des Sags avait peut-être fait perdre espoir à plusieurs partisans, les deux dernières semaines ont franchement été très encourageantes. Avant cette séquence de quatre victoires, on sentait que les jeunes joueurs de la formation chicoutimienne s'approchaient des résultats positifs même si les défaites commençaient à s'accumuler.

Du lot, la première victoire sur la route, acquise dimanche à Rimouski, est franchement impressionnante d'une séquence qui n'était pas aisée, avec la visite de trois bonnes équipes des Maritimes.

Pour l'un, l'arrivée du défenseur Garrett Johnston a grandement stabilisé la brigade défensive. Ce n'est pas un hasard si le défenseur de 20 ans affiche un différentiel de + 4 après ses quatre premières parties dans l'uniforme bleu et blanc après avoir été acquis des Wildcats de Moncton. Ensuite, on le dit depuis des mois: pour que les Sags connaissent du succès cette saison, les meilleurs joueurs doivent élever leur jeu d'un cran. C'est plus vrai que jamais pour le gardien Julio Billia. La récente série de succès des Sags coïncide avec ses meilleurs moments de la saison. Dans les quatre victoires des siens, le cerbère de 19 ans n'a permis que six buts. Dans les trois victoires au centre Georges-Vézina, Julio Billia n'a pas eu à réaliser de petits miracles ou voler un match à un adversaire complètement dominant.

Une chose qui saute aux yeux dans l'entourage, tant dans les entraînements que dans les matchs, c'est ce respect des consignes. «Honnêtement, quand on était 0-4, 0-5, 0-6, on a pris conscience de beaucoup de choses», racontait hier l'entraîneur-chef Yanick Jean lors d'une discussion après l'entraînement quotidien de l'équipe. Avec cette série de victoires, les joueurs y croient plus, ce qui a également des répercussions au niveau de la confiance. Dans la défaite, le doute peut s'installer et c'est humain, d'où l'importance de cette série de succès. «Quand tu as des résultats en plus du processus, ça donne une dose de confiance et ça devient contagieux», de mentionner le pilote des Bleus qui peut ainsi plus facilement vendre sa salade aux jeunes joueurs.

Toutefois, dans les circonstances, le processus demeure plus important que la victoire. «Il n'y a personne qui veut perdre, mais tu ne peux pas mettre juste l'emphase sur le résultat. Tu ne veux pas perdre au bout, mais tu ne peux pas penser comme ça. Pour tout le monde, c'est seulement victoires-défaites. Ce n'est pas ça. Tu as beau en gagner neuf, si tu ne mets pas l'attention sur le processus, tu vas payer un moment donné», d'expliquer avec conviction Yanick Jean.

Que dire de l'éclosion de Nicolas Roy qui connaît sans l'ombre d'un doute ses meilleurs moments depuis son arrivée dans le junior majeur. Après un début timide à son retour du camp des Hurricanes de la Caroline, l'ancien premier choix au total, acquis au gros prix par les Sags des Screaming Eagles du Cap-Breton, est tout feu tout flamme avec 12 points à ses six dernières rencontres. La chimie avec Jonathan Bourcier s'est rapidement installée, ce qui permet aux Sags de compter sur deux trios offensifs de qualité, l'autre étant composé de deux joueurs de 20 ans, Gabryel Boudreau et Landon Schiller, ainsi que le Russe Dmitry Zhukenov, qui est vraiment plus à l'aise au centre.

Dans mon commentaire publié quelques jours avant le début de la saison, je soulevais quelques ressemblances entre l'édition actuelle des Saguenéens et celle des Cataractes de Shawinigan de la saison 2013-2014. À l'époque, cette équipe avait perdu ses 11 premiers matchs avant de devenir une puissance du circuit Courteau cette saison. Hier, Yanick Jean identifiait également l'Armada de Blainville-Boisbriand de l'an dernier. La formation de Joël Bouchard n'avait remporté que deux de ses dix premières rencontres avant de renverser la vapeur et mériter le titre de la division Ouest. «Je ne me mettrai pas la tête dans le sable. J'en ai parlé aux joueurs aussi. Ce sont des clubs qui ont vécu de l'adversité et s'en sont sorti. Ça les a rendus plus forts et ils ont beaucoup mieux terminé qu'ils ont commencé», de souligner le pilote des Bleus.

L'occasion sera belle en fin de semaine avec une série aller-retour contre le Drakkar de Baie-Comeau, une autre équipe tournée vers l'avenir. Avec deux autres victoires, la formation actuelle, énormément plus jeune que celle de l'an dernier, aurait sensiblement la même fiche à la même date. Tirez-en vos propres conclusions...

• Questionné hier sur la nomination possible d'un capitaine, l'entraîneur-chef Yanick Jean a dit n'être pas encore prêt à le faire. «Tu as besoin de plus d'un mois pour voir les choses. Tu as besoin de voir les joueurs en situation de stress, dans la défaite, dans la victoire. Il faut que tu voies l'ensemble du portrait pour bien analyser les individus», de confier le pilote des Bleus qui voit certains candidats se démarquer. «Je ne suis pas pressé. J'ai appris avec l'expérience et mes 15 ans dans la ligue me font dire que lorsque tu mets un capitaine, tu dois être sûr à 100% que c'est le bon», estime-t-il...

• Blessé en bloquant un tir lors de la première fin de semaine d'action, Samuel Blier se rapproche d'un retour au jeu. De retour à l'entraînement depuis quelques jours, l'attaquant de 18 ans devrait recevoir le feu vert pour prendre des contacts d'ici la fin de semaine...

• Pour le moment, Louis-Philippe Simard demeure à la ligne bleue. Yanick Jean a rappelé que les jeunes Alexander Krief et Jérémy Groleau quitteront en début de semaine prochaine pour le Défi mondial des moins de 17 ans. Le joueur originaire de Mashteuiatsh utilisé normalement en attaque montre un différentiel de +7 depuis qu'il est utilisé comme défenseur... Dave Ainsley

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer