Parmi les 50 plus beaux chandails

Les Sags se pointent au 40e rang avec... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Sags se pointent au 40e rang avec le design qu'ils arborent depuis la saison 1998-99.

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chandail bleu des Saguenéens se retrouve dans le top-50 de tous les temps, dans une évaluation effectuée par le réputé magazine The Hockey News.

Dans son édition d'octobre intitulée The Jersey Issue, sous la plume de Ryan Kennedy, le magazine dresse une liste des 100 plus beaux chandails. Une équipe complète d'évaluation a été formée, notamment avec des graphistes, dont certains n'avaient aucun lien avec le hockey, afin d'éviter les préjugés favorables avec l'histoire. L'audace, l'originalité, l'esthétisme et la durabilité dans le temps représentaient les critères principaux. Sans surprise, les gilets des six équipes originales de la Ligue nationale ont la cote avec les Blackhawks (2e), le Canadien (4e), les Red Wings (6e), les Maple Leafs (7e), les Rangers (26e) et les Bruins (27e). Le classement est dominé par le chandail original des Sharks de San Jose porté lors de leur saison inaugurale en 1991-92 avec un logo «parfait» et une couleur «audacieuse», le turquoise. L'ancien chandail des Nordiques perce le top-10 au 9e rang, surtout en raison d'un clin d'oeil culturel avec la fleur de lys. Le gilet de l'équipe nationale suédoise complète le podium.

En plus de la Ligue nationale, les chandails d'équipes professionnelles mineures, collégiales et junior majeur ont été classés. Les Sags se pointent au 40e rang avec le design qu'ils arborent depuis la saison 1998-99. Dans le petit texte accompagnant une photo de David Desharnais, il est écrit que le double contraste de bleu est gagnant et que les barres sur les épaules séparent vraiment le chandail des autres. L'auteur rappelle également l'originalité du logo qui date du début des années 70.

Les Sags ne sont pas les seuls de la LHJMQ dans ce classement. Le beige du chandail du Phoenix de Sherbrooke a payé auprès des décideurs avec une 12e place. Les Faucons, qui ont précédé le Phoenix à Sherbrooke avant de déménager, reçoivent également une bonne note avec la 43e position. Les Voisins de Laval, et surtout Mario Lemieux qui a porté le chandail et le logo «L» pendant trois saisons de 1981 à 1984, arrivent au 24e rang. Le chandail rouge des Remparts de Québec (56e) et le bleu l'Océanic de Rimouski (81e) ont également percé ce classement.

Équipe d'étoiles

Voilà un sujet qui alimentera les discussions: dans une édition spéciale parue en même temps que celle sur les chandails, les experts de The Hockey News ont dressé les équipes d'étoiles de tous les temps de plusieurs formations de la Ligue canadienne de hockey, dont les Saguenéens. Comme critère principal, ils ont identifié les 50 organisations qui ont développé des joueurs pour la Ligue nationale. La formation chicoutimienne se retrouve dans la section «les meilleurs du reste» à la toute dernière page du document de 154 pages. Sans surprise, Félix Potvin est le gardien de l'équipe étoile, avec Marc Bergevin et Gilbert Delorme à la ligne bleue. À l'attaque, le trio est composé de Guy Carbonneau ainsi que de Pierre-Alexandre Parenteau et David Desharnais.

Les Greyhounds de Sault Ste. Marie, en Ontario, arrivent en tête de liste avec une ligne d'attaque incroyable composée de Wayne Gretzky, Ron Francis et Joe Thornton, en plus de Paul Coffey et Adam Foote à la ligue bleue et de John Vanbiesbrouck devant les buts. Dans la LHJMQ, le Titan de Laval, maintenant établi à Bathurst, est classé au 6e rang avec Mario Lemieux, Mike Bossy et Patrice Bergeron en attaque, Patrice Brisebois et Sylvain Lefebvre en défense et le gardien Bob Sauvé. La franchise des Prédateurs et Bisons de Granby, aujourd'hui déménagée au Cap-Breton, suit en 7e place avec les attaquants Pierre Turgeon, Stéphane Richer, qui a porté les couleurs des Sags, et Pierre Larouche, Raymond Bourque et Éric Desjardins à la défense et Patrick Roy devant le filet.

Pointes de plume

• Après avoir signé leurs trois premières victoires à domicile lors des derniers jours, les Saguenéens tenteront d'aller en chercher une première sur la route, cet après-midi, à Rimouski, face à l'Océanic. Les champions en titre connaissent un excellent départ avec huit victoires en dix matchs. Les Sags ont quitté Chicoutimi hier soir afin d'éviter de faire la route avant la rencontre...

• Malgré la victoire de vendredi, l'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, apportera quelques changements à l'alignement. Remis d'un virus, Zachary Lavigne retrouvera sa place alors que Jean-Simon Bélanger enfilera l'uniforme pour un deuxième match de suite...

• Après avoir sauté un tour vendredi, en raison du retour au jeu d'Artem Maltsev, le défenseur recrue Keenan MacIsaac devrait également être de la partie et un autre jeune défenseur céderait alors sa place. Le pilote des Bleus est très heureux d'avoir le casse-tête d'un surplus de défenseurs, ce qui garde les membres de la jeune brigade défensive sur leurs gardes. «C'est parfait. Ça fait longtemps qu'on n'a pas eu à prendre des décisions du genre. Depuis mon arrivée en novembre dernier, on n'avait pas eu besoin de se demander si tel ou tel joueur allait être de l'alignement ou non», de souligner Yanick Jean...

• Julio Billia obtiendra de nouveau le départ devant le filet des Sags. Au-delà de son rendement des derniers matchs, Yanick Jean est ravi de sa gestion du match, ce qui permet à son équipe de diminuer les chances de marquer de l'adversaire. «En causant l'arrêt de jeu quand il le peut, il brise le momentum lorsque la rondelle se met à tourner dans notre territoire», explique l'entraîneur-chef..

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer