Pas de relâchement

Les Saguenéens ont remporté deux victoires consécutives.... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les Saguenéens ont remporté deux victoires consécutives.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au-delà du changement d'humeur dans le vestiaire des Saguenéens à la suite des deux premières victoires de l'équipe, l'entraîneur-chef Yanick Jean n'a pas senti de relâchement cette semaine à l'entraînement dans l'attitude de ses troupiers.

«Chaque jour où je me présente au bureau, j'aime notre équipe plus que la journée d'avant. Après chaque jour, je trouve qu'on s'est améliorés. On ne gaspille pas de journée», de louanger le pilote des Bleus.

Yanick Jean s'attendait à devoir faire un petit rappel à l'ordre, particulièrement mardi lors du retour au travail après une journée de congé la veille, après les deux gains face aux Wildcats et aux Screaming Eagles. Il n'a finalement pas eu besoin de le faire. «Ils sont venus travailler. C'était une autre journée au bureau», d'exprimer l'entraîneur-chef, désirant que ses protégés continuent de rester dans le moment présent.

«C'est vraiment une journée à la fois. Ce n'est même pas un match à la fois. Avec la charge d'entraînements sur glace, hors glace, les formations. C'est très élevé et c'est nouveau pour plusieurs», de convenir Yanick Jean, soulignant le travail de ses meneurs, tant dans la série de défaites que lors des derniers jours.

«Ce n'était pas facile. Tu le sais quand tu as déjà joué dans la ligue. Je les ai trouvés vraiment bons dans la situation. C'est à eux de continuer et de tenir ça à bout de bras.»

Les Sags auront l'occasion d'aligner une troisième victoire de suite ce soir, lors de la visite des Islanders de Charlottetown. Ils se présenteront sans leur franc-tireur Daniel Sprong qui demeure pour le moment dans la Ligue nationale avec le Penguins de Pittsburgh. Ravi par les succès récents de sa formation, Yanick Jean ne veut que la victoire devienne le seul objectif de sa jeune équipe.

«C'est toujours mieux de gagner, précise-t-il. Toutefois, quand tu commences à focusser sur gagner avec une équipe comme on a, tu te mets dans le pétrin. Quand tu te concentres sur le processus, tu apprends à recommencer tous les jours. Je suis aussi convaincu que ça empêche d'avoir des excès de confiance.»

Maltsev de retour

Le défenseur russe Artem Maltsev a maintenant le feu vert pour effectuer un retour au jeu.

Après des craintes de mononucléose, le joueur de 17 ans a été assez convaincant à l'entraînement pour reprendre sa place dans l'alignement. Les entraîneurs ont maintenant sept défenseurs sous la main et bientôt huit après la suspension de Julien Carignan qui prendra fin dans trois parties. Un système de rotation avec les recrues Jérémy Groleau, Alexander Krief et Keenan MacIsaac sera donc mis en place prochainement. «Ils ne seront pas trois ou quatre matchs consécutifs dans les estrades», d'assurer Yanick Jean, insistant sur la nécessité de conserver une compétition interne.

«Le défenseur qui ne jouera pas, ce n'est pas une question de rendement. C'est qu'un moment donné, nos défenseurs de 16 ans ne pourront pas jouer 68 matchs. Il faut les reposer et les entraîner hors glace», d'indiquer le pilote des Bleus qui gardera ses jeunes joueurs actifs lorsqu'ils seront laissés de côté.

Pointes de plume

• Malade, Zachary Lavigne n'affrontera pas les Islanders ce soir. Très efficace en situations défensives, l'attaquant de 16 ans a marqué son premier but en carrière, dimanche, face aux Screaming Eagles du Cap-Breton...

• Jean-Simon Bélanger a été rappelé en renfort pour la rencontre de vendredi face aux Islanders. Il disputera donc un premier match en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Tous les signes pointaient dans cette direction puisque l'attaquant des Élites de Jonquière avait participé à l'entraînement des Sags hier matin. En 13 rencontres cette saison dans la Ligue de hockey midget AAA, l'attaquant originaire de Saint-Félicien montre une récolte de 17 points, dont cinq buts...

• Les Islanders se pointent au Saguenay après avoir mis fin, mercredi à Drummundville, à une séquence de quatre défaites consécutives. Les représentants des Maritimes ont ralenti après un départ canon de cinq victoires en sept rencontres...

• Il n'y a pas qu'à Chicoutimi où les assistances sont en baisse dans la LHJMQ. Mercredi soir, aucune des six parties à l'horaire a attiré au moins 2000 spectateurs. Voici les chiffres: Bathurst-1081, Drummondville-1834, Baie-Comeau-1526 et Val-d'Or-1400...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer