Polyvalence appréciée chez les Saguenéens

L.-P. Simard gagne du galon

Aux yeux de l'entraîneur Yanick Jean, l'attaquant de... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Aux yeux de l'entraîneur Yanick Jean, l'attaquant de Mashteuiatsh, Louis-Philippe Simard (#28), est un bon exemple d'un joueur qui sait persévérer pour progresser dans l'organisation.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

La persévérance et la détermination de Louis-Philippe Simard lui ont permis de prendre du galon chez les Saguenéens de Chicoutimi. À l'instar de son passage dans la Ligue de hockey midget AAA, le jeune attaquant de Mashteuitash n'a jamais eu peur de se retrousser les manches pour progresser dans le circuit junior majeur.

Hier, après l'entraînement matinal, l'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, a eu de bons mots pour le hockeyeur de 18 ans qui ne rechigne pas à l'idée de relever de nouveaux défis, dont celui d'être utilisé comme défenseur. Un rôle dont le #28 s'est fort bien acquitté, à la satisfaction de Jean.

Le pilote des Bleus a rappelé la conversation qu'il avait eue avec Simard en début de saison. «Je l'avais rencontré après le camp d'entraînement et je lui avais signifié qu'il n'était pas dans mes 12 premiers attaquants. Je lui avais demandé: ''Aimes-tu mieux jouer ici et tout faire pour monter ou aller collégial?'' Il m'a répondu qu'il préférait rester et tout faire. Et en ce moment, il fait partie de nos neuf premiers (attaquants) et dans nos quatre meilleurs défenseurs.

«Il a persévéré et il s'est battu pour monter dans l'échiquier. En ce moment, c'est un joueur indispensable à notre équipe. C'est cela persévérer et saisir sa chance. Quand tu as une chance avec la bonne attitude et la bonne approche, tu la saisis. Si t'attends les bras croisés, tu ne la saisiras pas», a-t-il imagé.

Les Absents

La liste des blessés ne s'est pas allégée chez les Bleus. Les attaquants Samuel Blier et Nicolas Desgroseilliers ainsi que le défenseur Artem Maltsev sont toujours absents. Dans le cas de Maltsev qui pourrait être affecté par une mononucléose, les Saguenéens sont toujours en attente des résultats des prises de sang, dont les dernières ont été prises mardi. Cela dit, le jeune défenseur russe a quand même pris part à la pratique d'hier, mais sans contact toutefois. «On attend encore des développements, mais les médecins nous ont dit qu'il pouvait s'entraîner sans contact. Le fait de le voir sur la glace ne change rien (sur son éventuel retour au jeu). On devrait être fixé jeudi ou au maximum vendredi», a expliqué Yanick Jean.

En plus des blessés, le défenseur Julien Carignan-Labbé fait aussi partie des absents, lui qui a encore cinq matchs de suspension sur les sept à purger. Avec l'arrivée de Garrett Johnston à la brigade défensive, Yanick Jean n'avait pas décidé s'il fera appel à des joueurs affiliés. «Je vais plus décider vers la fin de la semaine. Pour l'instant, j'ai cinq défenseurs disponibles et je peux encore utiliser Louis-Philippe Simard à la défense.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer