Une 7e défaite consécutive

Les Foreurs l'ont emporté 4-1.... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Les Foreurs l'ont emporté 4-1.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un arrêt à Val-d'Or a signifié une septième défaite en autant de rencontres pour les Saguenéens de Chicoutimi. Ils ont réussi à limiter les dommages contre la puissante attaque abitibienne dans un revers de 4-1.

«C'est notre meilleur match de l'année et de loin. On jouait contre une bonne équipe de hockey complète avec le retour de Nicolas Aubé-Kubel. On voit ses stats. On n'a pas beaucoup de choses à redire. Il ne manque pas grand-chose», a noté l'entraîneur-chef Yanick Jean à l'autre bout du fil après la rencontre.

Le sommaire de la rencontre se résume à la deuxième période alors que les locaux ont marqué quatre fois. Les gros canons des Foreurs ont tous participé au pointage et Nicolas Aubé-Kubel a fait le plus de dommages avec trois points. Anthony Beauregard a inscrit le quatrième des siens d'un tir de la pointe au tout début d'un avantage numérique en fin de deuxième, en plus d'ajouter une passe.

La réplique saguenéenne est venue du bâton de Jonathan Bourcier d'un tir du poignet dans la partie supérieure qui faisait 2-1. Quelques secondes plus tard, Aubé-Kubel a profité d'un revirement en zone défensive pour battre Julio Billia d'un tir sur réception dans la lucarne. Plus tôt dans la période, Julien Gauthier avait ouvert la marque, également à la suite d'un revirement.

«On leur a redonné quelques rondelles qui nous ont fait mal. Montpetit a fait des gros arrêts toute la soirée. Aubé-Kubel et Beauregard, leurs ''king pins'' ont été bons. C'est ça l'histoire du match. C'est assez facile à trouver», d'estimer Yanick Jean qui aimerait voir un peu plus de hargne autour du filet adverse.

Carignan expulsé

Avec seulement six défenseurs pour ce voyage en Abitibi, les Sags pourraient devoir se passer des services de Julien Carignan. Le vétéran a été expulsé en troisième pour un coup à la tête de Julien Gauthier au centre de la patinoire. Après avoir jeté les gants devant Jan Mandat par la suite, le défenseur de 18 ans a reçu une extrême inconduite de partie. Hier soir, Yanick Jean ne pouvait pas se prononcer sur une possible suspension, indiquant que des règles étaient en place dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer