Pire début de saison de leur histoire

Un record peu reluisant pour les Sags

Les Saguenéens ont inscrit un nouveau record, quoique... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Les Saguenéens ont inscrit un nouveau record, quoique peu enviable, dans l'histoire de la concession en amorçant la saison avec six défaites de suite.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après six matchs et tout autant de défaites, les Saguenéens connaissent présentement le pire début de saison de leur histoire. Ils sont cependant encore bien loin du record absolu de la LHJMQ de 14 défaites pour partir la saison, détenu par les Voltigeurs de Drummondville de 1989-90 puis égalé par les Foreurs de Val-d'Or en 2008-2009.

C'est la première fois que les Sags s'inclinent à leurs six premières sorties. Lors de la deuxième saison de leur histoire, en 1974-75, la formation dirigée à l'époque par Yvan Gingras avait perdu ses cinq premiers matchs, ce qui était le record jusqu'à tout récemment.

Les jeunes Sags ont encore quelques défaites à cumuler avant de menacer le record de concession pour le plus grand nombre de défaites consécutives en saison régulière. Lors de leur première campagne dans la LHJMQ, les Chicoutimiens avaient connu une série de 11 revers entre la mi-décembre 1973 et le 6 janvier 1974. À deux reprises, ils ont également cumulé dix défaites de suite, en octobre 1999, puis en janvier 2009.

Record de la lhjmq

À travers la LHJMQ, les Voltigeurs de Drummondville de 1989-90 et les Foreurs de Val-d'Or de 2008-2009 ont débuté leur saison respective avec 14 défaites. Récemment, en 2013-2014, les Cataractes de Shawinigan ont également éprouvé des problèmes au départ avec 11 défaites consécutives avant de retrouver leur aplomb et réussir à se qualifier pour les séries éliminatoires.

Les Dynamos de Shawinigan possèdent le record peu enviable pour le plus grand nombre de défaites consécutives en saison régulière avec 27, lors de la saison 1975-76. Trois autres équipes, le Drakkar (25 en 2010-2011), les Tigres (24 en 1990-91) et l'Océanic (22 en 2005-2006) ont connu des séquences de plus de 20 défaites de suite. À une époque où les nulles existaient encore, les Tigres avaient terminé leur série noire avec 28 parties sans victoire.

3 en 3

L'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean n'est pas exaspéré de se faire poser des questions sur la fiche de son équipe. Il préfère toutefois mettre l'énergie sur le positif et la manière de jouer de ses troupiers. «Avec ce qu'on a vu au dernier match, si on continue d'avoir cette progression, on va en ramasser des points», plaide le pilote des Bleus, soulignant le travail des vétérans auprès des plus jeunes. À cet égard, il ressent déjà un bien meilleur esprit d'équipe en début de saison que l'an dernier.

Les Sags sont arrivés hier en Abitibi pour une première série de trois matchs en trois jours qui débutera ce soir à Val-d'Or, face aux Foreurs. «C'est un défi beaucoup plus mental que physique. Les jeunes sont tellement en forme maintenant, de rappeler Yanick Jean. Ce sera une première expérience pour plusieurs. Il faut apprendre à tourner la page et le faire de période en période.

«On s'entraîne bien, on est capables de tourner la page rapidement. C'est d'apprendre à le faire aussi à l'intérieur des matchs aussi. Un trois en trois, ça va être bon pour ça», de souligner l'entraîneur qui assistait hier au duel entre les Voltigeurs et les Foreurs...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer