Sixième revers des Saguenéens: de quoi bâtir offensivement

Même pris hors position, Olivier Tremblay a réussi... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Même pris hors position, Olivier Tremblay a réussi à empêcher la rondelle de franchir la ligne rouge. Le gardien chicoutimien a signé hier sa première victoire de la saison.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les joueurs des Saguenéens ont offert un effort très honnête hier au centre Georges-Vézina, mais ont tout de même subi un sixième revers pour débuter la saison régulière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Cette fois, le gardien chicoutimien Olivier Tremblay a fermé la porte à double tour dans un gain des Tigres de Victoriaville 4-1.

Avec la victoire du Drakkar au centre Vidéotron de Québec sur les Remparts, la troupe de Yanick Jean est la seule à ne pas avoir savouré la victoire depuis le début des hostilités. Hier, ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas essayé, bombardant le cerbère de 18 ans de 27 tirs lors des 40 dernières minutes, sans réussir à faire scintiller la lumière rouge. «C'est notre meilleur match offensif de l'année. On a 24 chances de marquer», a fait remarquer Yanick Jean dans son point de presse.

«On a manqué le filet à plusieurs occasions. On n'a pas l'instinct de terminer offensivement. On a beaucoup tirer dans la baie vitrée. Il faut voir le positif de la chose. On a de quoi bâtir offensivement avec ça», de reprendre l'entraîneur-chef, avouant que ses protégés avaient pris plusieurs mauvaises décisions dans l'enclave, notamment lors de deux avantages numériques à cinq contre trois, dont un long en troisième période.

«Ça aurait pu être une soirée facile de 45 lancers, a-t-il soutenu. On sert les bâtons beaucoup plus. Les fins de période, on est un peu plus nerveux. Ça, ce sont des affaires avec lesquelles je suis capable de vivre.»

Après les messages lancés par leur entraîneur la veille, les joueurs des Sags ont débuté sur une bonne note. Avec une belle pièce de jeu individuelle, Dmitry Zhukenov a inscrit son premier en carrière, logeant la rondelle entre les jambières d'Olivier Tremblay. Les Tigres ont profité d'une baisse de régime des locaux en début de deuxième pour revenir au pointage quand Marc Beckstead a marqué son premier du match, ce qu'il a répété deux autres fois, dont pour fermer les livres dans un filet désert. C'est toutefois Samuel Blais qui a donné le grand coup avec moins d'une minute à faire en deuxième. Après une mise en jeu en territoire des Sags, l'attaquant de 19 ans a battu de vitesse Julio Billia.

«On avait perdu le momentum à la suite de leur premier but. Après le temps d'arrêt, on l'a regagné, mais on n'a pas été capable de finir», a convenu le pilote des Bleus, soulignant les erreurs de jeunesse sur les deux premiers buts des visiteurs.

«C'est plate. On est tous déçus du résultat. On est frustrés, mais je pense que là, on a quelque chose. J'ai vu des joueurs plus impliqués le long des rampes. Il faut finir nos jeux maintenant», d'espérer Yanick Jean, parlant d'un scénario complètement différent de celui de vendredi à Drummondville.

«Demain, quand on va regarder la vidéo, on va pouvoir dire aux gars que la ligne était mince», de noter Yanick Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer