Nicolas Guay et David Noël: pas des touristes

Le défenseur de 16 ans David Noël a... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Le défenseur de 16 ans David Noël a très bien fait hier lors du match intra-équipe.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Avec trois choix de première ronde pour les Saguenéens lors du dernier repêchage à Sherbrooke, les deux choix de deuxième ronde, l'attaquant Nicolas Guay et le défenseur David Noël, ont quelque peu passé sous le radar. Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne se sont pas présentés au camp d'entraînement avec la ferme intention de se tailler un poste.

«Je me suis préparé et je vais me donner à fond. Je veux vraiment rester. Je ne suis pas ici pour retourner dans le midget AAA après avoir pris de l'expérience», d'estimer Nicolas Guay, sélectionné au 32e rang, avec le choix obtenu par les Sags dans la transaction qui a fait passer le défenseur de 20 ans Carl Tremblay avec les Foreurs de Val-d'Or.

S'exprimant avec l'étoffe d'un vétéran, Nicolas Guay est conscient qu'il arrive dans un moment favorable. Il ne tient surtout rien pour acquis même s'il a été le premier attaquant réclamé par la formation chicoutimienne au dernier repêchage. «Il y a de la place, mais il faut la prendre. Dans le junior majeur, tous les camps c'est la même chose, peu importe l'équipe. Je le verrais quand même de cette manière avec une équipe remplie de vétérans avec peu de postes disponibles», exprime-t-il.

Nicolas Guay s'est assuré de laisser une très bonne première impression. Dès le premier match intra-équipe lundi soir, il a enfilé un tour du chapeau. «En mettre quelques-unes dedans, ça fait du bien, répond l'attaquant de 16 ans qui a récolté 32 points la saison dernière en 42 rencontres avec les Cantonniers de Magog.

«C'est important de bien partir, reconnaît Nicolas Guay. Je me suis bien préparé et ç'a bien tourné en partant. En même temps, ce n'est qu'un match simulé et il y en a un autre ce soir ainsi que demain. Ma place est loin d'être faite et je dois continuer d'en donner dans les prochains jours.

L'autre défenseur

Depuis le dernier mois, il a beaucoup été question des Alexander Krief, Jérémy Groleau et Keenan MacIsaac, les trois choix de première ronde à la ligne bleue. David Noël vient pourtant compléter un quatuor qui a participé au camp de l'équipe canadienne des moins de 17 ans la semaine dernière. L'invitation a tout de même quelque peu surpris Noël. «Surtout qu'ils ont invité seulement 22 joueurs du Québec, souligne-t-il. Quand j'ai vu que les trois choix de première ronde des Sags étaient également invités, je voulais aussi y aller. C'était un défi de plus.»

Choisi deux rangs après Nicolas Guay, le défenseur originaire de Québec «était quand même assez stressé» quand le camp des Sags a officiellement débuté lundi matin.

«Je veux aller chercher ma place. Je sais que je vais devoir me battre pour l'obtenir, insiste David Noël dont la force est sans contredit son lancer. «Je vais devoir faire en sorte que les entraîneurs me voient. Je dois montrer mes habiletés offensives et défensives et garder les choses simples.»

Hier soir, à l'issue du match intra-équipe, Yanick Jean était fortement impressionné par le défenseur de 16 ans qu'il a nommé lorsque questionné sur un joueur qui a su attirer son attention. «J'ai vraiment aimé Noël. C'était le meilleur défenseur des deux clubs», a-t-il louangé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer