Scott Carrier tente un retour avec les Sags

Dans la peau d'une recrue

Scott Carrier espère profiter des prochains jours pour... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Scott Carrier espère profiter des prochains jours pour reprendre sa place avec les Saguenéens de Chicoutimi.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

S'il a aujourd'hui 19 ans et qu'il connaît bien les rouages du hockey junior majeur, Scott Carrier avait l'impression d'être une recrue de 16 ans, hier soir, quand il a mis les pieds au centre Georges-Vézina pour la première fois en sept mois. Il a choisi de se donner une deuxième chance avec les Saguenéens de Chicoutimi et il entend bien la saisir.

Après avoir passé deux saisons avec les Saguenéens, Scott Carrier a quitté l'équipe en janvier 2015 en raison de problèmes de santé. Victime de commotions cérébrales, il a choisi de prendre du recul et de retourner à la maison pour améliorer ses chances de guérison.

Sept mois plus tard, il assure être en pleine forme. Pour cette raison, il tente sa chance au camp des Saguenéens. Mais il le fait avec la certitude qu'il n'a aucune longueur d'avance sur les autres et qu'il devra gagner sa place à la ligne bleue.

«C'est une autre chance, résume Scott Carrier. Je recommence à zéro. Je me sens comme je me sentais à 16 ans, quand je me suis présenté au camp des Saguenéens pour la première fois. J'ai des choses à prouver. Ce que j'ai fait avant ne compte pas. Je dois gagner mon poste, comme quand j'avais 16 ans.

«Je sais comment ça marche, mais la nervosité est là quand même. Après avoir quitté l'équipe l'an passé, j'avais quand même un stress à l'idée de revenir dans l'aréna et de revivre les mêmes émotions cette année. C'est encore quelque chose de gros. J'ai une deuxième chance et je vais tout faire pour ne pas la gaspiller.»

Avec les Dragons

Scott Carrier n'a pas porté l'uniforme des Saguenéens depuis plusieurs mois, mais cela ne veut pas dire que sa période loin du hockey a été très longue. Un peu plus d'un mois après avoir quitté l'équipe de Yanick Jean, il est retourné sur la patinoire, cette fois avec les Dragons du Collège Laflèche de Trois-Rivières.

Le séjour de Carrier avec les Dragons s'est déroulé sans problème. Il a été en mesure de terminer la saison sans éprouver de maux de tête.

«Tous mes problèmes sont réglés et je me sens en forme, assure Scott Carrier. L'an passé, je n'aidais pas l'équipe en restant avec les Saguenéens. Je prenais la place d'un joueur en santé. Pour moi et pour l'équipe, il était préférable que je parte, que je me repose et que je prenne du mieux. En même temps, un joueur en santé pouvait prendre la place et aider l'équipe.

«Quand j'ai quitté les Saguenéens, c'était vraiment avec l'idée de me guérir. Une fois arrivé là-bas (à Trois-Rivières), les gens du Collège Laflèche m'ont approché. Comme je me sentais mieux, j'ai décidé d'accepter leur offre en me disant que ça me garderait en forme. Je n'ai rencontré aucun problème et tout s'est bien passé pendant l'été également. Je me sens en forme et je pense avoir des chances. C'est pour cette raison que je me présente au camp.»

À la ligne bleue

Pendant son séjour avec les Saguenéens, Scott Carrier a été utilisé tantôt à la ligne bleue et tantôt en attaque. Au camp des Saguenéens, il fait partie des défenseurs. C'est à cette position qu'il souhaite faire sa place.

Parce qu'il poursuivra ses études collégiales au cours des prochains mois, Carrier fait partie des joueurs qui devront connaître dans une semaine le sort que le réservera la formation chicoutimienne.

Et si ça ne fonctionne pas?

«On verra rendu là, répond Scott Carrier. Pour l'instant, un retour à Trois-Rivières n'est pas dans mes plans. Mon plan est de rester avec les Saguenéens. Si ça ne fonctionne pas, on verra.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer