Jolin enfin avec les Sags: le temps était venu

L'entraîneur-chef Yanick Jean pense que son nouvel adjoint... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

L'entraîneur-chef Yanick Jean pense que son nouvel adjoint Jean-François Jolin sera très utile dans le développement des jeunes, lui qui s'occupera des défenseurs.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La troisième fois aura été la bonne pour Jean-François Jolin avec les Saguenéens. Le Chicoutimien a officiellement été présenté hier matin comme nouvel adjoint de Yanick Jean. Avec Claude Bouchard, il complète un trio d'entraîneurs originaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean, une valeur ajoutée dans l'esprit de l'entraîneur-chef.

«On dit des choses depuis que je suis arrivé en poste et il ne faut pas que ce soit seulement de belles paroles. Il faut aussi les mettre en application», d'exprimer Yanick Jean, précisant que Jean-François Jolin cadre parfaitement dans son optique de développement des jeunes, lui qui supervisera les défenseurs, une brigade qui s'annonce particulièrement inexpérimentée.

Ce n'était pas la première fois que Jean-François Jolin faisait partie du processus pour devenir adjoint avec les Saguenéens. Après le départ de Yanick Jean pour diriger le Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard, en 2005, les discussions avaient finalement achoppé à la toute fin. Il avait également été rencontré par Marc-Étienne Hubert en 2011, ce qui n'avait pas débouché.

«Je peux dire que les deux premières fois, c'est moi qui n'a pas sauté dans le bateau. Maintenant, à 43 ans, je suis convaincu que je suis un ''coach'' de carrière et je suis prêt à sauter», assure le principal intéressé qui était accompagné hier lors de la présentation de plusieurs membres de sa famille.

Pour Yanick Jean, son nouvel adjoint a démontré lors des dernières années qu'il était en mesure de développer des jeunes joueurs, avec son travail pendant de nombreuses années avec l'Extrême de Chicoutimi dans le midget espoir. Il a rappelé que l'organisation avait eu son lot de joueurs repêchés dans le junior majeur au fil des ans. Depuis 2012, il était à la barre des Mustangs de l'école Odyssée Dominique-Racine dans le circuit juvénile provincial scolaire. Jean-François Jolin se consacrera pleinement aux Saguenéens, ce qui ne l'empêchera pas de jeter un coup d'oeil à son ancienne équipe de temps en temps.

«Je ne couperai pas complètement les ponts. Je vais demeurer comme une espèce de conseiller spécial. C'est un projet qu'on a bâti ensemble Marc (Coudé) et moi. Je vais être disponible selon le temps que je vais avoir, mais je ne demeure pas employé. Je vais quand même faire tout ce qui est en mon pouvoir pour les aider», de confier le nouveau venu dans le personnel des Sags.

Déjà en poste depuis la mi-saison l'an dernier, Claude Bouchard sera de retour, dans des tâches réduites. Avec le nouvel horaire des entraînements, qui se feront dorénavant en fin d'avant-midi, il sera sur la glace pour 50% des séances et le même pourcentage des parties. Il dirigera en plus les Marquis de Jonquière dans la Ligue nord-américaine de hockey.

Nouveau responsable des gardiens, Alex Carrier complète le portrait des entraîneurs. Il demeurera également en poste avec une autre organisation, les Cantonniers de Magog dans le midget AAA. Il sera à Chicoutimi pour deux entraînements par semaine et assistera à au moins une trentaine de parties.

Conscient qu'il a mis du temps à élaborer son organigramme, Yanick Jean pense avoir pris des décisions éclairées. «Ça commence de plus en plus à ressembler à la manière que je voyais ça quand je suis arrivé en poste», laisse-t-il tomber.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer