Fondation d'études des Saguenéens

Trois joueurs récompensés

Julio Billia, Nicolas Roy et Charles Guèvremont ont... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Julio Billia, Nicolas Roy et Charles Guèvremont ont reçu des bourses de la Fondation d'études des Saguenéens.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Emond
Le Quotidien

Si leur saison sur la glace est officiellement terminée depuis trois semaines, plusieurs joueurs des Saguenéens de Chicoutimi ont encore du boulot à accomplir avant de quitter leur région d'adoption pour la période estivale. Ils ont une session au Cégep de Chicoutimi à conclure.

L'édition 2014-2015 de l'équipe comptait une bonne dizaine d'étudiants au niveau collégial. Trois d'entre eux ont reçu un coup de pouce de la Fondation d'études des Saguenéens, hier, pour souligner leur travail académique et athlétique. Charles Guèvremont (meilleure amélioration entre la première et la deuxième session) et Julio Billia (persévérance) ont eu droit à une bourse de 200$. De son côté, Nicolas Roy a mis la main sur le chèque de 500$ qui accompagne la bourse Excellence ou engagement scolaire.

Comme leurs collègues, les trois lauréats ont fait la démonstration, au cours des derniers mois, qu'il est possible de conjuguer hockey et études pour un joueur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

«C'est quand même demandant, a signalé Julio Billio. Tu dois faire des sacrifices et bien gérer ton temps. Quand les examens arrivent, tu dois étudier dans l'autobus. Ce sont des choses de ce genre qui font la différence. Tu dois vraiment vouloir étudier pour réussir.»

«Nous sommes bien appuyés pour poursuivre nos études, a pour sa part assuré Charles Guèvremont. J'étudie en Sciences de la nature et mes professeurs sont très réceptifs. Quand j'ai besoin de récupération, ils sont toujours là. Quand nous devons effectuer un long voyage, ils sont là également pour m'aider à mon retour. Ça facilite notre réussite.»

Nicolas Roy est bien placé pour en parler puisqu'il vient de passer deux semaines en Suisse pour le Championnat mondial des moins de 18 ans. Avant de quitter Saguenay, ses professeurs avaient pris le temps de lui donner des travaux à faire. De plus, les joueurs d'Équipe Canada ont bénéficié de période d'études pendant le tournoi.

Un plan B

Billia, Guèvremont et Roy espèrent gagner leur vie pendant quelques années en jouant au hockey. Ils poursuivent cet objectif tout en étant conscients de l'importance d'avoir un plan B.

«Dans un monde idéal, nous allons tous faire carrière au hockey, mais tu ne sais jamais ce qui peut arriver et il est important d'avoir un plan B, a noté Julio Billia. En plus, aller à l'école t'aide à devenir un individu plus intelligent.»

Fondation

Présidente de la Fondation d'études des Saguenéens, Johanne Leblanc a pour sa part rappelé que ce service a vu le jour en 2013 pour aider les joueurs à persévérer à l'école et réussir leurs cours. Elle a bon espoir que plus de bourses soient offertes l'an prochain.

La conseillère pédagogique de l'équipe a aussi souligné la collaboration du Cégep de Chicoutimi, qui chapeaute le support aux joueurs des Saguenéens depuis onze ans, et de tous les professeurs qui oeuvrent auprès des joueurs.

De son côté, le gouverneur de la formation chicoutimienne, Phil Desgagné, a souligné que le tournoi de golf au profit de la Fondation d'études des Saguenéens aura lieu le 25 août, au Club de golf Saguenay. Quelques anciens joueurs de l'équipe devraient y participer. Il espère notamment la présence de Marc Bergevin, directeur général du Canadien de Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer