De nouveau admissible au repêchage

Pas de contrat pour Paquin-Boudreau

Gabryel Paquin-Boudreau.... ((Courtoisie))

Agrandir

Gabryel Paquin-Boudreau.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Gabryel Paquin-Boudreau ne signera pas de contrat avec les Sharks de San Jose. L'attaquant des Saguenéens sera donc de nouveau disponible au prochain repêchage de la Ligue nationale, en Floride, en juin.

Les dirigeants de l'équipe de la Californie, qui l'avaient sélectionné en deuxième ronde en 2013, lui ont annoncé la nouvelle la semaine dernière à la suite de l'élimination des Sags au premier tour éliminatoire. Ils lui ont expliqué qu'ils n'avaient pas pu suffisamment l'évaluer alors qu'il a passé pratiquement toute la dernière saison sur la liste des blessés.

«Pour eux, c'est dur de se baser une opinion avec ma saison», convient Gabryel Paquin-Boudreau qui n'a disputé que sept parties en saison régulière et les cinq parties en séries face aux Wildcats. Les Sharks avaient pourtant délégué leur recruteur au Québec Gilles Côté lors des matchs éliminatoires pour l'épier, ce qui n'a finalement pas débouché sur une offre formelle. «Je considère que j'avais joué cinq bons matchs. Je gardais espoir, surtout que les Sharks avaient démontré de l'intérêt quand je suis allé au camp en septembre. Oui, je suis surpris, mais en même temps, je m'étais fait à l'idée pendant la saison», explique Paquin-Boudreau dont les agents Allain Roy et Marc Lavigne de Stealth hockey ont déjà entamé des discussions avec d'autres équipes, même si le joueur de 20 ans doit de nouveau passer par le repêchage. Malgré l'incertitude, il ne s'en fait pas trop.

«Sortir (au repêchage), ça ne me dérange pas. C'est sûr que ce serait le fun encore. D'autres équipes ont démontré de l'intérêt, c'est agréable, confie Gabryel-Paquin Boudreau. C'est décevant, mais je ne peux pas vraiment rester déçu longtemps. Je vais devoir continuer à travailler fort et commencer à m'entraîner tôt. Je dois me préparer pour la prochaine équipe.

«Je ne dois pas être le premier à qui ça arrive. Je vais me retrousser les manches et me préparer pour le prochain camp», reprend-il, ne sachant pas encore s'il va se rendre en Floride.

Même s'il est sans contrat en vue de la prochaine saison et a disputé peu de matchs lors de la dernière année, Gabryel Paquin-Boudreau croit être en mesure de faire le saut chez les professionnels. «Je m'en vais à un camp et je vais devoir faire ma place, mais mon but est d'évoluer dans la Ligue américaine l'an prochain. S'il faut que je revienne dans le junior, je vais être super content, mais mon but premier est de ne pas revenir», insiste-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer