Défaite de 5-1 à Québec

Les Sags glissent au 16e rang

Marcus Cuomo a marqué le cinquième but des... ((Photo Yan Doublet / Le Soleil))

Agrandir

Marcus Cuomo a marqué le cinquième but des Remparts.

(Photo Yan Doublet / Le Soleil)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

Les Saguenéens de Chicoutimi n'ont pas joué à la hauteur de leur adversaire hier, si bien qu'ils se sont inclinés par la marque de 5 à 1 contre les Remparts de Québec, au Colisée Pepsi.

Le match s'était pourtant bien entamé pour les Bleus. «On a fait tout ce qu'on avait à faire en première période. Puis, on a réussi à égaliser la marque en deuxième. Ils ont ensuite fait 2 à 1 en avantage numérique. On leur a donné une mauvaise pénalité après les sifflets. Bang! Ils ont fait 3 à 1, et ça nous a assommés», a rapporté l'entraîneur-chef, Yanick Jean.

En effet, après avoir vu Adam Erne ouvrir la marque à 15: 29 du premier engagement, les Saguenéens sont passés bien près de niveler la marque lors des dernières secondes de la période. Leur but a toutefois été refusé, puisqu'il ne restait plus de temps au tableau indicateur. Les visiteurs se sont toutefois repris à 5: 13 de la deuxième période, lorsqu'Alexandre Ranger a trompé le gardien Callum Booth d'un tir d'un angle restreint.

Booth a toutefois été parfait pour le reste de la rencontre, alors que Zachary Moody, Ryan Graves, Dmytro Timashov et Marcus Cuomo ont à leur tour trouvé le fond du filet pour les Diables rouges.

«Dans l'ensemble, on peut mieux jouer. Contre une machine, une bonne équipe de hockey comme Québec, c'est sûr que ce n'était pas assez pour les battre ce soir», a ajouté Yanick Jean, en soulignant la belle prestation de Booth, qui a stoppé 31 rondelles. Son vis-à-vis Julio Billia, qui a réalisé de beaux arrêts en deuxième période, a fait face à 36 lancers.

Par ailleurs, les Saguéenens ont été incapables de toucher la cible lors de sept avantages numériques, ce qui a déplu à l'entraîneur Yanick Jean. «C'est une facette très, très décevante. C'est une phase dans laquelle on se doit, avec l'absence de certains joueurs, d'être meilleurs. Il faut trouver un moyen de marquer des buts et de se donner du momentum avec les avantages numériques, ce qu'on n'a pas fait», a conclu Yanick Jean.

En vertu de cette défaite et de la victoire de l'Olympique de Gatineau, les Saguenéens glissent au seizième rang de la Ligue junior majeur du Québec. Ils tenteront de renouer avec la victoire jeudi alors qu'ils recevront les Cataractes de Shawinigan. Le lendemain, les Tigres seront les visiteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer