Saguenéens 6, Voltigeurs 0

Vite fait, bien fait

Yanick Jean a d'ailleurs eu de bons mots... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Yanick Jean a d'ailleurs eu de bons mots pour Lussier et Billia dans son analyse de la rencontre. Le premier a terminé le match avec un différentiel de «plus 4». Le second a célébré son deuxième jeu blanc de la saison, cinq jours après avoir connu un moment plus difficile à Baie-Comeau.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les Saguenéens de Chicoutimi ont frappé vite et bien, hier, à Drummondville, et ils ont inscrit une victoire facile de 6-0 sur les Voltigeurs.

Avec la fin de saison qui approche à grands pas, le match de dimanche avait une importance particulière pour les Saguenéens. Le résultat leur a donné la chance de dépasser les Tigres de Victoriaville au classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et de rejoindre les Screaming Eagles du Cap-Breton au 13e échelon. Ils espéraient aussi mettre un peu d'espace entre eux et les Voltigeurs.

Les Saguenéens ont atteint leur objectif en ne donnant même pas la chance d'espérer aux Voltigeurs. Gabriel Gosselin et Laurent Dauphin ont inscrit deux buts en 33 secondes, au milieu du premier engagement, pour placer leur équipe en bonne position. Quand Timothé Simard a ajouté un troisième filet en désavantage numérique avant le son de la sirène, il a donné le coup de grâce aux locaux. Bien installés sur une priorité de 3-0 après 20 minutes, les Chicoutimiens n'ont plus vraiment été inquiétés.

«La différence avec nos plus récents matchs, c'est que nous avons été capables de capitaliser tôt sur nos occasions, a expliqué l'entraîneur des Saguenéens, Yanick Jean. Nous avons été opportunistes. Le pointage aurait pu être de 0-0 ou de 1-1 après la première période. Nous avons marqué deux buts assez rapidement et nous avons ajouté un gros but en désavantage numérique qui leur a coupé les jambes. La première période a quand même été assez égale. Julio Billia a réussi quelques bons arrêts à des moments opportuns. Il nous a donné du temps.

«Dans les deux dernières périodes, nous avons été solides défensivement. Nous avons donné moins d'occasions aux Voltigeurs. Nous avons calmé le jeu en deuxième période avant d'ajouter un quatrième but. Nous avons marqué à des moments opportuns.

«C'était un match important parce que nous affrontions un adversaire qui est près de nous au classement. Nous en avions parlé avec les joueurs pendant l'entraînement de samedi. Nous devions oublier les deux dernières défaites, où nous nous étions butés à deux gardiens incroyables, (Philippe) Cadorette et (Alex) Dubeau. Nous devions bâtir sur ce que nous avions fait dans ces matchs. Dans nos dix dernières parties, il n'y a qu'une défaite à Victoriaville qui a vraiment laissé à désirer.»

Dans les deux dernières périodes, les défenseurs Sébastien Gauthier, à deux reprises en avantage numérique, et Jesse Lussier ont ajouté au total des Saguenéens.

Yanick Jean a d'ailleurs eu de bons mots pour Lussier et Billia dans son analyse de la rencontre. Le premier a terminé le match avec un différentiel de «plus 4». Le second a célébré son deuxième jeu blanc de la saison, cinq jours après avoir connu un moment plus difficile à Baie-Comeau.

«Billia a montré du professionnalisme, a indiqué l'entraîneur chicoutimien. Il a rebondi et c'est un signe très encourageant.

«Lussier a connu un gros match. Un peu comme Billia, il avait commis une erreur coûteuse à Baie-Comeau et il n'était pas content. Il a bien répondu, comme il l'avait fait contre Moncton vendredi.»

Notons qu'Alexandre Ranger n'a pas participé au troisième tiers. Il a été atteint au visage par le bâton d'Adam Chapman, en fin de deuxième période, et les Saguenéens ont préféré ne prendre aucune chance avec lui puisque la victoire était déjà dans la poche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer