Une première contre les Saguenéens

Samuel Harvey devant le filet

Le gardien de 16 ans originaire d'Alma Samuel... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Le gardien de 16 ans originaire d'Alma Samuel Harvey affrontera les Saguenéens pour une première fois, ce soir, au centre Georges-Vézina.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Le gardien almatois Samuel Harvey affrontera non seulement les Saguenéens pour la première fois de sa jeune carrière, mais vivra ce moment devant parents et amis ce soir au centre Georges-Vézina.

L'entraîneur-chef Gilles Bouchard a confirmé que le choix de 2e ronde de l'équipe sera devant le filet hier, après l'entraînement de l'équipe. Celui qui est originaire de Normandin est bien conscient qu'il s'agira d'un moment spécial pour le gardien de 16 ans, pour l'avoir lui-même vécu comme joueur en 1991 quand il a porté les couleurs des Saguenéens. «C'est à lui de faire les choses normalement, d'être concentré et ne pas vouloir trop en faire», annonce Gilles Bouchard.

Les statistiques de Samuel Harvey sont en baisse depuis le retour de la pause des Fêtes. Sa moyenne à sa première saison dans la Ligue de hockey junior majeur s'établit tout de même à 3,59 avec un pourcentage d'arrêt de .877. «Il a 16 ans et est en apprentissage. Oui c'est un peu plus difficile en 2015, sauf que c'est un petit gars mature et qui travaille fort. On n'est pas trop inquiet pour lui. Les bonnes choses vont arriver dans son cas parce qu'il travaille trop fort. C'est sûr que ça va se replacer même s'il est jeune», indique Gilles Bouchard qui se dit très à l'aise avec deux jeunes gardiens.

Lors de la période des échanges des Fêtes, le Normandinois qui est également directeur général des Huskies a envoyé le vétéran Alexandre Bélanger au Cap-Breton. Il a accepté de faire la transaction parce qu'en retour, il mettait la main sur Julien Pelletier qui cadrait parfaitement dans le processus, mais aussi parce qu'il avait pleinement confiance en son duo de jeunes gardiens complété par Jérémy Bélisle. «Même s'ils ont 16 et 17 ans, ce sont des gars qui ont prouvé avant les Fêtes qu'ils avaient leur place dans la ligue», tranche Gilles Bouchard qui prône un effort d'équipe devant eux.

Surprise

La présente saison s'annonçait pour en être une de reconstruction pour les Huskies. Les Abitibiens maintiennent le rythme avec le 12e rang du classement général et une fiche au-dessus de .500. Les Huskies ont également le meilleur franc tireur du circuit avec Mathieu Lemay qui a déjà 35 buts à sa fiche.

«Au début, on ne savait pas trop où on allait se situer. On savait qu'on avait une année de transition, mais avec des bons jeunes qui allaient s'améliorer au cours de la saison, explique Gilles Bouchard. Dans l'ensemble, on est content de la progression de notre équipe. C'est ce qui est important. On est dans une situation où il y a une parité incroyable dans la ligue. Tous les matchs sont importants. Ce sont de beaux défis à tous les matchs. Il n'y a rien de facile. C'est bon pour développer la notion de compétiteurs et d'être prêts pour jouer 60 minutes. Si tu ne fais pas ça, tu ne peux pas gagner.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer