Une journée avec les Saguenéens

Traitement royal pour les Espoirs

Les joueurs des Espoirs du Lac-Saint-Jean et des... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Les joueurs des Espoirs du Lac-Saint-Jean et des Saguenéens ont partagé la patinoire pendant environ 45 minutes hier après-midi.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Il n'y a pas si longtemps, Frédéric Allard était à la place des joueurs des Espoirs pee-wee du Lac-Saint-Jean. En janvier 2010, le défenseur des Saguenéens maintenant âgé 17 ans se préparait à participer à la 51e édition du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Les Espoirs, qui représenteront les Saguenéens au plus important tournoi pee-wee au monde, à compter du 11 février, ont sauté sur la patinoire du centre Georges-Vézina, hier après-midi, à la suite de l'entraînement régulier de la formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Pour Frédéric Allard, ce moment lui a donné l'occasion de se rappeler sa propre participation, lui qui est le dernier chez les Sags à avoir pris part au tournoi, avec les Citadelles de la Rive-Nord.

Son équipe avait perdu son premier match au Colisée avant de poursuivre jusqu'en huitièmes de finale dans la ronde consolation à l'Arpidrome et avait finalement subi l'élimination face à une formation de Zurich.

«Pour un jeune de 11 ou 12 ans, c'est vraiment stressant. On avait eu la chance de jouer un samedi après-midi avant les Remparts. Le Colisée était pratiquement plein. C'est un grand amphithéâtre et c'est vraiment impressionnant», se souvient Frédéric Allard qui avait une anecdote toute prête pour montrer la nervosité de ses coéquipiers et lui avant le match initial.

«Tous les joueurs devaient lancer un ''frisbee'' dans les estrades en embarquant sur la patinoire et je pense qu'il y en a un ou deux qui ont passé au-dessus de la baie vitrée», se rappelle-t-il en riant.

Journée complète

Les joueurs des Espoirs ont eu droit au traitement royal et ont passé une bonne partie de la journée avec les porte-couleurs des Saguenéens. Arrivés sur l'heure du midi, ils ont d'abord assisté à une séance vidéo et les deux équipes ont ensuite fait leur conditionnement ensemble. Après avoir regardé une bonne partie de l'entraînement régulier des Sags, les Espoirs sont allés les rejoindre sur la glace pour environ 45 minutes. Après deux exercices qui jumelait les jeunes avec les plus vieux, l'entraînement a pris fin avec une séance de tirs de barrage où les deux gardiens des Espoirs ont très bien fait.

L'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, voulait leur montrer à quoi ressemblait une journée type de la LHJMQ. Il a demandé de parler de nouveau avec les jeunes et leurs parents vendredi avant le match contre les Huskies de Rouyn-Noranda. Tous les membres de l'équipe seront présentés lors d'une cérémonie protocolaire qui va se dérouler devant le gardien Samuel Harvey, un ancien de l'organisation des Espoirs. Yanick Jean faisait la même chose quand il dirigeait avec les Tigres de Victoriaville qui sont toujours représentés au Tournoi pee-wee de Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer