Le Titan en visite

Les Sags évitent le piège

Rétrogradé sur le quatrième trio, Nicolas Roy a... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Rétrogradé sur le quatrième trio, Nicolas Roy a ouvert le pointage en première lors d'un avantage numérique. L'entraîneur-chef Yanick Jean a souligné après la victoire des Sags que l'attaquant de 17 ans avait offert un bien meilleur effort.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les Saguenéens ont su manoeuvrer sans trop de problèmes le piège du Titan d'Acadie-Bathurst, hier au centre Georges-Vézina. En troisième, les détenteurs du dernier rang au classement général ont toutefois donné une petite frousse aux Chicoutimiens qui l'ont tout de même emporté 3-1 après avoir dominé 41-22 au chapitre des tirs au but.

Dans un match où l'émotion n'a pas toujours été au rendez-vous, les Sags ont pratiquement contrôlé le rythme de la rencontre d'un bout à l'autre. Lorsque Charles Guèvremont a doublé l'avance des siens pour faire 2-0 à mi-chemin en deuxième sur le 29e tir des locaux, le compteur n'en affichait que sept du côté du Titan. «C'est une victoire qui fait du bien. Lorsque tu prends des actions qui sont des conséquences à des gestes posés par des joueurs et que tu as la chance de tout de même remporter le match, ç'a doublement plus d'impact. Je pense que c'est une grosse victoire pour nous», a noté l'entraîneur-chef Yanick Jean qui était très heureux du jeu défensif des siens alors que les menaces du Titan ont été bien rares.

«Il fallait s'assurer de ne pas faire de revirements et leur donner la chance d'avoir des surnombres. De ce côté-là, je pense que ça été correct. C'est bien beau dire qu'on veut marquer des buts, mais on en avait donné six la veille. Déjà de donner 20 lancers et six ou sept chances de marquer, c'est très positif, peu importe contre qui tu joues», a souligné le pilote des Bleus.

Les Sags ont toutefois vécu quelques minutes de stress en troisième quand Andrew Ryan a réduit l'écart à un seul but avec un tir parfait. Sur la séquence suivante, les visiteurs ont bien failli marquer. Ce n'est qu'à cinq minutes de la fin qu'Alexandre Ranger a permis à tout le monde de souffler. «On n'avait pas le droit de perdre. On prend le deux points et il y a quand même certaines choses positives à retirer de tout ça, d'estimer Yanick Jean. On a réussi à ramasser le deux points tout en passant des messages. Dans ce temps-là, tu avances en tant qu'équipe.»

Messages

Yanick Jean est passé de la parole aux actes hier. En plus de rayer de l'alignement Jérémy Bouchard, il a rétrogradé Nicolas Roy sur le quatrième trio en compagnie de Reid Halabi et Louis-Philippe Simard, qui avait été rappelé des Élites de Jonquière midget AAA afin de combler l'absence de Bouchard.

Yanick Jean a indiqué hier après le match contre le Titan qu'il avait pris la décision de laisser de côté Jérémy Bouchard vendredi même si ce dernier était finalement grippé hier. À l'issue de la rencontre face aux Cataractes, perdue 6-2, il avait pointé les attaquants de 17 ans du top 6.

Nicolas Roy a rebondi après un match difficile la veille. Bien posté dans l'enclave, il a inscrit le premier but en plus d'être beaucoup plus impliqué dans toutes les facettes. «Il a donné un effort de loin supérieur à ce que j'avais vu de lui lors des quatre rencontres précédentes», a noté l'entraîneur-chef.

«Il fallait que je travaille plus fort et que je joue mieux. Je pense que j'ai bien sorti», a pour sa part mentionné l'attaquant de 17 ans qui assure avoir saisi le message.

«Je ne me mets jamais la pression de compter absolument. Je veux juste être agressif et faire le mieux possible, que ce soit sur la première, ou la quatrième ligne», a repris Nicolas Roy qui participera la semaine prochaine au Défi des meilleurs espoirs, en Ontario.

Le grand gagnant de cette opération a toutefois été Charles Guèvremont qui s'est retrouvé sur le deuxième trio, avec Janne Puhakka et Timothé Simard. L'attaquant de 19 ans s'est retrouvé au centre de plusieurs bonnes occasions face au Titan. «Il n'a pas eu ça facile dernièrement. Je pense entre autres au voyage en Abitibi. Il a connu un bon match en ayant une chance de jouer plus. Ce sont des choses qu'on veut voir et des joueurs qui prennent la relève de temps à autre», a relevé Yanick Jean.

1- Charles Guèvremont

2- Jesse Lussier

3- Reilly Pickard

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer