Saguenéens 2 / Cataractes 6

Prestation sans conviction

Les Cataractes ont profité d'un double avantage numérique... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Les Cataractes ont profité d'un double avantage numérique en première pour s'inscrire à la marque.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Cataractes de Shawinigan ont vraiment le numéro des Saguenéens. Pour un quatrième affrontement entre les deux équipes, les Mauriciens l'ont emporté par au moins quatre buts, cette fois 6-2, hier au centre Georges-Vézina, pour gâcher le 600e match de Yanick Jean comme entraîneur-chef dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Il s'agissait d'une première défaite en temps réglementaire à domicile pour les Chicoutimiens depuis l'arrivée en poste de Yanick Jean, en neuf rencontres. En quatre affrontements contre les Sags, les Cataractes ont maintenant marqué 25 buts et en ont accordé seulement quatre. Hier, les visiteurs ont mérité leur sort alors qu'ils ont montré plus de désir que les locaux. Dans la victoire des siens, l'attaquant de 17 ans Anthony Beauvillier s'est offert en spectacle pour terminer avec cinq points, dont quatre passes, le plus grand total de sa jeune carrière.

Dans son point de presse d'après-match, Yanick Jean convenait qu'il y avait trop de touristes en uniforme. «C'est trop une bonne équipe pour avoir seulement quatre ou cinq joueurs qui se présentent, a-t-il lancé dans un premier temps.

«L'exécution, je m'en fous un peu. C'est le travail. Depuis que je suis arrivé qu'on en parle. Il y a des joueurs, je ne sais pas s'ils pensent que leur place est gagnée dans le top 6 ou s'ils sont simplement absents, mais on ne peut pas se permettre ça», a repris le pilote des Bleus qui, sans nommer personne, a notamment pointé des attaquants de 17 ans qui évoluent dans le top 6... «Jouer dans un rôle offensif à un jeune âge, ça vient avec des responsabilités. Tu as 17 ans et tu joues devant des joueurs de 18-19-20 ans. Tu ne peux pas te présenter ou seulement le faire un match sur deux», a-t-il tranché.

«Des joueurs qui sont censés produire offensivement, depuis que la période des échanges est terminée, on dirait qu'ils se sont assis. Ils ne voulaient pas être échangés et hop, maintenant que c'est fini, semblent se dire ''ma job est faite''. Ce n'est pas ça le hockey. Ça va être à nous d'apporter des correctifs pour qu'ils se sortent de leur zone de confort», d'assurer Yanick Jean, estimant que le manque d'effort provenait des mêmes individus depuis quelques matchs.

3e période dommageable

En première, les deux équipes ont frappé en avantage numérique. Samuel Hodhod a d'abord profité d'un retour pour inscrire son 10e de la saison. Un double avantage numérique a ensuite permis aux visiteurs de s'inscrire au pointage, après une pénalité pour avoir accroché à Sébastien Gauthier suivi d'un dégagement dans la foule de Julio Billia.

En deuxième, les Cataractes ont encore su tirer profit de l'avantage d'un homme pour prendre les devants. Oublié dans l'enclave, Gabriel Slight a fait bouger les cordages et 21 secondes plus tard, Anthony Beauvillier a pu manoeuvrer à sa guise avant de battre Julio Billia du côté rapproché pour son 30e de la saison.

Alors que les Saguenéens ne provoquaient pas grand-chose depuis plusieurs minutes, Reid Halabi a remis les siens dans le match avec un plomb qui n'a laissé aucune chance à Marvin Cupper. La rondelle s'est retrouvée libre dans l'enclave après une belle manoeuvre à un contre un de Charles Guèvremont.

Ce n'était qu'un mirage et les Cataractes ont poursuivi leur domination au dernier engagement pour creuser l'écart.

En fin de match, Yanick Jean a lancé un message en envoyant des joueurs de soutien, dont Halabi lors d'une supériorité numérique. «Il y en a beaucoup qui ne méritaient tout simplement pas d'être là. Quand tu ne le mérites pas, tu t'assois et tu attends», a-t-il répondu.

Dainsley@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer