Fin la période des échanges

Dauphin et Roy demeurent à Chicoutimi

Laurent Dauphin (photo) et Nicolas Roy demeurent donc... ((Photo Mariane L. St-Gelais))

Agrandir

Laurent Dauphin (photo) et Nicolas Roy demeurent donc avec les Saguenéens, même si Yanick Jean avoue avoir reçu des offres intéressantes pour les deux joueurs.

(Photo Mariane L. St-Gelais)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) À l'image des trois dernières semaines, Yanick Jean s'est contenté de mouvements mineurs alors que prenait fin la période des échanges dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, mardi midi. Le directeur général a tout de même l'impression d'avoir rempli les objectifs qu'il s'était fixés à son arrivée en poste.

Laurent Dauphin et Nicolas Roy demeurent donc avec les Saguenéens, même si Yanick Jean avoue avoir reçu des offres intéressantes pour les deux joueurs. Dans un point de presse pour faire le bilan, il a été très clair en mentionnant n'avoir jamais eu l'intention d'échanger Nicolas Roy. «Il a 17 ans et il commence à s'épanouir. Le meilleur est à venir», a-t-il dit à propos du premier choix au repêchage en 2013 qui a 28 points en 38 parties, dont 14 à ses dix dernières rencontres.

Yanick Jean a poursuivi hier sa métamorphose de la brigade défensive, sa priorité, en envoyant le défenseur de 19 ans Brian Lovell à Québec en retour d'un autre arrière, Alexander McQuaid, qui lui est âgé de 18 ans. C'est donc dire que du groupe en place avant l'ouverture des échanges, seulement Frédéric Allard (17), Carl Tremblay (19) et Scott Carrier (18) sont toujours dans l'entourage de l'équipe. En plus de McQuaid, Sébastien Gauthier (20), Anthony Gingras (19), Victor Baldaev (18) et Jesse Lussier (20). «Mon but premier, c'était de travailler la défensive», a laissé tomber Yanick Jean dans un point de presse pour faire le bilan.

Sans avoir de «stars», il pense fermement que le groupe en place pouvait faire le travail. «Ce n'est pas que les joueurs en place avant n'étaient pas bons. Je considère qu'était donné qu'on joue 34 parties sur une glace olympique, on se doit d'avoir des défenseurs différents», d'estimer le directeur général qui pense que ses acquisitions permettront une meilleure relance de l'attaque.

Yanick Jean a également fait l'acquisition de Timothé Simard, des Screaming Eagles du Cap-Breton, en retour d'un choix de 3e ronde. Yanick Jean a souligné hier que l'attaquant de 18 ans, qui ne montre qu'une production d'un but et sept passes cette saison, avait toujours produit dans le hockey mineur et il avait confiance qu'il pouvait jouer un rôle important. «Il a une chance de percer notre top six à court et moyen terme», a-t-il confié, précisant que cette acquisition avait également été faite afin de pallier à la perte de Samuel Blier, qui subira une opération au pouce et s'absentera au moins six semaines.

Dans le domaine plus mineur, Yanick Jean a complété la période des échanges en expédiant le gardien de 17 ans Nicholas Dawe à Charlettetown contre un choix de 9e ronde.

L'alignement des Sags n'est toutefois pas coulé dans le béton. Dans les prochains jours, un ballottage aura lieu pour les joueurs de 18-19 et 20 ans et il n'est pas impossible qu'il y ait du mouvement de ce côté à Chicoutimi, d'annoncer Yanick Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer