À quoi peut-on s'attendre?

Avec les récents succès des Saguenéens, est-ce que... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Avec les récents succès des Saguenéens, est-ce que les joueurs sont en train de forcer la main de leur entraîneur et directeur général Yanick Jean?

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) La période des transactions dans la LHJMQ s'est ouverte vendredi alors que les Saguenéens voguent sur une série de six victoires. Cette séquence a permis à la formation chicoutimienne de retourner à la barre respectable de .500. Que fera le nouveau directeur général des Sags Yanick Jean?

Le grand manitou des opérations hockey a assez d'expérience pour ne pas se laisser aveugler par les récents succès de l'équipe. Yanick Jean regardera le tableau dans son ensemble et pas seulement les deux dernières semaines. Avant son arrivée en poste, les Sags n'avaient que neuf victoires en 26 rencontres. Six gains plus tard, l'alignement de l'équipe a encore des brèches importantes, particulièrement en défensive, et il le sait très bien. «Je veux attendre quelques jours et prendre un peu de recul. Je vais parler avec des gens et on va analyser la situation comme il faut. C'est certain qu'il va y avoir du mouvement de personnel. Je vais laisser les amateurs décider à la fin si on a été acheteurs ou vendeurs», a-t-il confié jeudi à la veille du début des hostilités.

Vendredi, le DG des Bleus a confirmé deux transactions qui étaient complétées depuis déjà un bon moment, mais rien pour avoir un indice sur la suite des choses. William Gignac, qui n'avait que huit points, a été expédié à Val-d'Or, alors que le défenseur robuste de 19 ans Anthony Gingras arrive contre un choix de 3e ronde.

L'une de ses options consiste justement à colmater des trous à prix raisonnable, ce qu'il a fait avec Gingras. En attaque, menés par Laurent Dauphin, les Sags sont en voiture, et avec deux ou trois défenseurs qui viendraient améliorer la profondeur, ils pourraient surprendre. L'autre option serait d'échanger Dauphin, de ramasser le gros lot et de préparer la prochaine saison, tout en ajoutant quelques éléments pour garder le cap lors de la présente saison. Dans la situation actuelle, il est difficile d'imaginer les Sags dans le camp des vendeurs avec autant de joueurs de 19 ans. Une transaction inattendue est également possible, sait-on jamais.

Roy en Abitibi?

Une information intrigante émane de l'Abitibi alors qu'il semble que les Foreurs et les Huskies seraient très intéressés aux services de Nicolas Roy, qui est originaire de ce coin de pays. En y repensant, si l'un des deux directeurs généraux paye le prix, il s'agit d'une carte très intéressante pour Yanick Jean qui pourrait aller chercher deux et même trois bons joueurs qui aideraient immédiatement. Son prédécesseur, Marc Fortier, qui a payé deux choix de première ronde et Loïk Léveillé pour les services du premier choix au repêchage de 2013, n'aurait pas pu se permettre de le transiger un an et demi plus tard, mais Jean a ce privilège qui pourrait lui rapporter gros. Hier, lors d'un court entretien téléphonique, il a lancé sur un ton sans équivoque qu'il ne commenterait aucune rumeur.

Les Remparts très solides

Après avoir confirmé vendredi les acquisitions du gardien Zachary Fucale et du défenseur Matt Murphy des Mooseheads d'Halifax, les Remparts de Québec ont maintenant une équipe très solide pour attaquer le dernier droit avant d'accueillir le tournoi de la coupe Memorial en mai. En quelques semaines, le directeur général Philippe Boucher a transformé son équipe avec les acquisitions de Jérôme Verrier, Vladimir Tkatchev, Fucale et Murphy, et c'est sans compter sur le retour éventuel d'Anthony Duclair, qui a été prêté par les Rangers de New York à l'équipe canadienne pour le Championnat mondial junior. Boucher n'a probablement pas terminé ses emplettes, mais devra encore une fois être créatif alors que les choix de première ronde et les jeunes joueurs à offrir en retour commencent à se faire rares. Il faut également s'attendre à ce que d'autres équipes, et certainement l'Océanic, premier au classement, répondent dans les prochains jours. La période des transactions est partie en force et devrait être très intéressante d'ici le 6 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer