Le match de jeudi remis en question

L'influenza frappe les Saguenéens

La grippe frappe fort chez les Saguenéens de... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

La grippe frappe fort chez les Saguenéens de Chicoutimi. À un tel point que la présentation du match de jeudi, à Baie-Comeau, est remise en question.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Emond
Le Quotidien

(Chicoutimi) La grippe frappe fort chez les Saguenéens de Chicoutimi. À un tel point que la présentation du match de jeudi, à Baie-Comeau, est remise en question.

La grippe fait des ravages dans l'équipe depuis quelques jours. Pour cette raison, le souper de Noël qui devait avoir lieu lundi soir a été annulé. Hier, seulement huit joueurs de l'équipe ont été en mesure de s'entraîner. Tous les autres sont demeurés à la maison pour se reposer et se soigner.

Les Saguenéens tiennent les dirigeants de la Ligue de hockey junior majeur du Québec au courant de la situation. La LHJMQ déterminera aujourd'hui ou demain matin si le match à Baie-Comeau sera joué ou s'il sera reporté à une date ultérieure.

«Douze joueurs de l'équipe sont malades et nous avons averti la ligue, a précisé l'entraîneur des Saguenéens, Yanick Jean. Nous fournissons un rapport quotidien à la ligue et il y a une possibilité que le match de jeudi soit remis. C'est la ligue qui prendra la décision. La ligue fait un travail incroyable pour la protection et la santé des jeunes. Ce sont des choses qu'elle prend très au sérieux.»

Yanick Jean a rappelé que la sécurité des joueurs prime dans une situation du genre. Obliger des hockeyeurs à disputer un match alors que plusieurs d'entre eux ne sont pas au sommet de leur forme aurait pour conséquence d'augmenter les risques de blessures.

Dans leur malheur, il y a au moins un élément positif pour les Saguenéens. La grippe frappe au moment où le calendrier s'adoucit passablement. Après jeudi, l'équipe chicoutimienne bénéficiera d'une pause de plusieurs jours. Les joueurs ne reprendront l'entraînement que le 26 décembre et ils ne disputeront leur prochain match que deux jours plus tard.

Une rareté

Répondant médical des Saguenéens, Rénald Nepton est associé à l'équipe depuis de nombreuses années. Il ne se souvient pas que la grippe ait été à l'origine de la remise d'un match des Saguenéens.

Il se rappelle d'avoir vécu une situation particulière il y a bien des années, à Québec, quand dix joueurs de l'équipe n'avaient pas été en mesure de terminer un match contre les Remparts en raison de la gastroentérite.

Yanick Jean, de son côté, a déjà fait face à un problème similaire.

«Quand j'étais à Victoriaville, nous avions été obligés d'annuler tout un voyage en Abitibi, a rappelé l'entraîneur des Saguenéens. C'était dans le temps de la crise du N1N1.

«Nous ne sommes pas les seuls dans cette situation en ce moment. Il y a du monde qui souffre de la grippe partout en ville, partout dans la région. L'hôpital est fermé (aux visiteurs)! De notre côté, nous sommes chanceux. Depuis trois jours, les gens de notre équipe médicale effectuent un travail incroyable pour soigner les joueurs.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer