Yanick Jean confirme l'arrivée de Gauthier

Plus d'une raison ont incité Yanick Jean à... ((Courtoisie))

Agrandir

Plus d'une raison ont incité Yanick Jean à mettre la main sur le défenseur Sébastien Gauthier, lundi, via une transaction avec les Cataractes de Shawinigan.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Emond
Le Quotidien

(Chicoutimi) Plus d'une raison ont incité Yanick Jean à mettre la main sur le défenseur Sébastien Gauthier, lundi, via une transaction avec les Cataractes de Shawinigan.

Si le principal intéressé n'a pas participé à l'entraînement d'hier après-midi, Yanick Jean a confirmé l'arrivée d'un quatrième joueur de 20 ans chez les Saguenéens. Il a obtenu Gauthier en échange d'un choix de cinquième ronde en 2016.

« Dans un premier temps, Alexandre Leclerc est blessé et ratera au moins les trois prochains matchs, a expliqué Yanick Jean. Il sera absent jusqu'à la période des Fêtes. Nous n'avons pas de temps à perdre. Nous devons mettre des points sur le tableau pour rejoindre d'autres équipes le plus rapidement possible.

«Deuxième chose, quand tu sais que tu as un trou en raison de certains blessés, tu ne peux pas nécessairement bien évaluer ton équipe. Ça va me permettre d'avoir une meilleure évaluation de la qualité de notre équipe. Si la rondelle ne sort pas de notre territoire parce que nous sommes minces en défense en raison de blessés, on ne peut pas bien évaluer nos attaquants. Pour être juste et honnête envers tout le monde, je devais poser ce geste.»

L'entraîneur des Saguenéens estime que Gauthier est un joueur capable d'être robuste qui fait preuve de détermination et qui peut faire de bonnes passes. Les Cataractes l'ont utilisé en avantage numérique depuis un an et demi. Il croit qu'il pourra amener une certaine stabilité au jeu de puissance des Saguenéens, sans être un quart-arrière.

L'arrivée de Gauthier signifie que les Saguenéens ont maintenant quatre joueurs de 20 ans dans leurs rangs. Quand on lui a fait remarquer que la situation pourrait provoquer une certaine insécurité dans son groupe, Yanick Jean a répondu sans perdre une seconde.

«Si la situation te crée un sentiment d'insécurité, tu n'es pas à la bonne place dans le hockey, a dit l'entraîneur chicoutimien. Le hockey est un jeu de compétition où tu dois réussir à «performer» quand tu fais face à des défis. Si certains se sentent comme ça (inquiets), ils ne sont tout simplement pas à la bonne place.»

Transaction avec le Titan

Yanick Jean a aussi conclu une transaction mineure avec le Titan d'Acadie-Bathurst, hier. Il a cédé les droits du gardien Samuel Larivière au Titan en retour d'un choix de dixième ronde en 2015.

Le marché a principalement permis aux Saguenéens de régler un petit problème administratif. Chaque équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec possède une liste de protection de 55 joueurs. En mettant la main sur Sébastien Gauthier, lundi, les Saguenéens ajoutaient un 56e joueur. Ils ont réduit leur liste à 55 joueurs en échangeant Larivière.

Il n'est pas impossible que la transaction avec le Titan connaisse une suite dans une dizaine de jours. Quand on lui a posé la question, Yanick Jean a préféré ne pas répondre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer