Yanick Jean occupera les deux postes

Bosch et Fortier congédiés

Les gestionnaires des Saguenéens ont profité du vendredi... ((Archives))

Agrandir

Les gestionnaires des Saguenéens ont profité du vendredi noir pour faire le ménage complet. L'entraîneur-chef Patrice Bosch et le directeur général Marc Fortier prennent la porte et le Chicoutimien Yanick Jean s'amène pour occuper les deux postes.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Les gestionnaires des Saguenéens ont profité du vendredi noir pour faire le ménage complet. L'entraîneur-chef Patrice Bosch et le directeur général Marc Fortier prennent la porte et le Chicoutimien Yanick Jean s'amène pour occuper les deux postes.

On se serait cru dans un mauvais épisode de Lance et Compte hier soir. Alors que les Saguenéens menaient 3-1 sur l'Océanic en deuxième période, Stéphane Leroux du Réseau des sports a annoncé le congédiement des deux hommes de hockey en pleine rencontre.

Selon ce qu'il a été possible d'entériner dans une soirée des plus folkloriques hier, une rencontre a eu lieu plus tôt cette semaine avec Yanick Jean et il aurait ensuite accepté un contrat de plusieurs saisons avec l'organisation chicoutimienne. Ce dernier possédait une clause dans son contrat qui lui permettait quitter son poste de directeur général des Tigres si une autre formation lui offrait les deux fonctions. Il aurait finalement donné une réponse positive hier.

La bombe est finalement tombée en plein milieu du match et les Saguenéens ont laissé filer une priorité de deux buts à Rimouski pour s'incliner 5-3. Il semble qu'une annonce devait être faite lundi après les deux rencontres de la fin de semaine. La suite des choses pour la fin de semaine n'est pas claire non plus. Bosch et Fortier ne sont maintenant plus dans l'entourage de l'équipe et les Sags poursuivent leur périple qui les mènera à Drummondville dimanche.

Qu'adviendra-t-il maintenant des adjoints Patrick Gosselin et Mathieu Chouinard? Une information a circulé hier soir voulant que l'adjoint des Tigres Simon Olivier suivrait Yanick Jean à Chicoutimi. Le nom de Claude Bouchard circule aussi.

Il n'a pas été possible d'avoir la confirmation des gestionnaires ou de discuter avec Yanick Jean. Le directeur des communications et du marketing Pierre Guillot a pour sa part tenté de nier l'information. Dans un échange de messages textes, Marc Fortier a indiqué n'avoir eu aucune confirmation de la part des dirigeants de l'équipe. Il n'a pas voulu en dire davantage, mentionnant qu'il avait toujours un match à gagner.

Après le match d'hier, Patrice Bosch n'a jamais répondu au représentant du Quotidien. C'est plutôt son adjoint Patrick Gosselin qui s'en est chargé et simplement à son ton, c'était évidemment que les Sags avaient perdu pas mal plus qu'une partie de hockey. Il a refusé de répondre à toute question sur la situation.

Il a aussi été possible d'apprendre que les joueurs ont appris la nouvelle pendant leur match à Rimouski.

En fin de soirée, la direction des Tigres a confirmé sur son site internet le départ de Yanick Jean qui «a accepté un nouveau défi avec une autre formation du circuit Courteau». Le président Johnny Izzi tentera de lui trouver un successeur dans les plus brefs délais.

Un peu plus tard, un dépisteur des Sags, Daniel Langlois, annonçait sa démission en appui à Fortier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer