Le Phoenix battu 5-1

Une performance sans faille

Laurent Dauphin n'a pas raté sa chance en... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Laurent Dauphin n'a pas raté sa chance en première période sur un tir de pénalité. Il s'agissait du premier lancer des Sags qui ont écoulé plusieurs pénalités en début de match.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Les Saguenéens en avaient une grosse dans le système. Particulièrement efficaces dans leur territoire, les Chicoutimiens ont offert à leurs partisans une performance sans faille pour s'imposer au compte de 5-1 sur le Phoenix de Sherbrooke.

Le Phoenix est toujours à la recherche de la première victoire de son histoire au centre Georges-Vézina, y ayant perdu les cinq premiers matchs.

Malgré cinq pénalités mineures, dont un double désavantage numérique dès les premières minutes, les Sags ont retraité au vestiaire après la première avec une priorité de deux buts. Les joueurs utilisés en désavantage numérique ont fait du travail impeccable alors que les visiteurs cherchaient trop souvent le jeu parfait.

À la toute fin d'une pénalité, Laurent Dauphin s'est vu octroyer un tir de pénalité après avoir été accroché. Le capitaine n'a pas raté sa chance et a glissé la rondelle entre les jambières de Nathan Ward-Raymond pour son 125e point à sa 125e partie en carrière dans la LHJMQ. Dauphin a ensuite été à l'origine du deuxième des siens alors qu'il a subtilisé la rondelle à Charles-Éric Légaré pour remettre à Samuel Hodhod qui a complété pour son deuxième en autant de parties après avoir été blanchi lors des 16 premières rencontres de la saison.

En deuxième, les locaux ont réussi ce que le Phoenix n'a pas été en mesure de faire en première, soit marquer avec l'avantage d'un homme. La persévérance de Landon Schiller a été payante alors qu'à sa quatrième ou cinquième tentative, il a réussi à pousser la rondelle libre derrière la ligne rouge. Les officiels n'ont pas immédiatement accordé le but, mais la reprise a permis de confirmer que le but était bel et bien bon. Jérémy Lépine a également touché la cible une minute plus tard pour mettre son équipe en contrôle parfait.

Après la rencontre, l'entraîneur-chef des Sags Patrice Bosch a souligné l'implication de ses protégés qui ont bloqué un nombre impressionnant de tirs devant Storm Phaneuf. «C'est ce qui a fait la différence, a-t-il reconnu. Le désavantage numérique en première période nous a probablement gagné ce match-là. On a eu des arrêts-clés, avec des gars qui bloquent des lancers et qui sont sur la ''job''.»

Les joueurs du Phoenix ont passé passablement de temps dans le territoire des Saguenéens, mais ont souvent été incapables de s'approcher de la zone payante. Patrice Bosch a fait remarquer que les défenseurs avaient très bien joué à l'intérieur des points d'engagement pour forcer des tirs de l'extérieur. Les Chicoutimiens ont grandement réduit le nombre d'erreurs.

«On s'est rendu la tâche un peu plus facile. J'ai vraiment aimé la façon dont les gars ont géré le match. C'est de la façon dont on l'a fait, a repris le pilote des Bleus qui a donné un congé bien mérité à ses troupiers lundi qui permettra à certains de soigner de petits bobos. Ça demande l'énergie de tout le monde. Tu ne peux pas avoir deux ou trois gars qui sont mous parce que ça nous coûte des buts normalement. Contre Sherbrooke, on a profité de la participation de tout le monde.»

Dans l'autre vestiaire, l'entraîneur-chef Judes Vallée n'a pas cherché bien longtemps le point tournant du match. Avec un but en partant en avantage numérique, l'issue de la rencontre aurait pu être bien différente à son avis. «On a eu des chances, mais on ne l'a pas mis dedans», a-t-il reconnu, soulignant au passage le brio de Storm Phaneuf. C'était du hockey frustrant pour nous tout le long. On est habitués que ça ''punche'' plus vite.

«Dernièrement, ç'a très bien été pour nous avec l'avantage numérique. On a essayé d'en faire un petit peu trop. On a bien exécuté, mais on n'a pas réussi à compléter», a-t-il avoué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer