Rimouski 2 Chicoutimi 1

Autre match, même résultat

Sur le premier tir de l'Océanic, Anthony DeLuca... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Sur le premier tir de l'Océanic, Anthony DeLuca a déjoué Storm Phaneuf avec une superbe feinte. À son premier départ avec les Sags, le gardien de 19 ans a réalisé 27 arrêts.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Le syndrome du centre Georges-Vézina a encore frappé hier chez les Saguenéens. Malgré une bien meilleure performance que dimanche dernier, les locaux n'ont marqué qu'un seul but et encaissé un quatrième revers en cinq matchs devant leurs partisans, 2-1 face à l'Océanic de Rimouski.

Hormis un superbe but sur les genoux d'Alexandre Ranger qui réduisait l'écart à un but ainsi qu'une fin de match excitante où les Chicoutimiens ont bien failli forcer la prolongation, les 1943 amateurs annoncés sont demeurés bien calmes pendant le reste de la rencontre. Les Saguenéens n'avaient que 14 tirs après 40 minutes et les visiteurs jouissaient d'une priorité de 2-0. De part et d'autre, des occasions en or ont été bousillées avec des tirs imprécis.

Les régionaux ont connu leurs meilleurs moments en troisième et particulièrement dans les dernières minutes. Le vétéran gardien Philippe Desrosiers a fait quelques arrêts-clés pour empêcher un retour à la case départ, notamment de la jambière droite avec quelques secondes à faire.

«Malgré la défaite, on a quelque chose à travailler dessus», a insisté l'entraîneur-chef Patrice Bosch dans son point de presse. Même si on a mal travaillé par bout collectivement, j'ai senti l'effort de tout le monde. Maintenant, avec tout ça, il faudrait qu'on trouve un moyen d'en marquer un de plus de l'adversaire pour gagner le match.»

Ce dernier a dit avoir apprécié l'attitude des siens en troisième période quelques jours après un effondrement contre les Olympiques dimanche. Malgré tout, les Saguenéens n'ont marqué jusqu'ici que cinq buts en temps réglementaire en cinq rencontres. «Je ne peux pas dire le contraire. C'est une statistique. Si on avait donné le double de chances de marquer à l'adversaire, je serais un peu plus inquiet», de mentionner le pilote des Bleus qui n'a pas l'intention de modifier le plan de match sur la glace olympique chicoutimienne.

«On a eu nos chances. On ne peut pas dire qu'on ne les a pas eues», a-t-il noté, soulignant au passage l'opportunisme des joueurs de l'Océanic.

Avec la tempête que traverse présentement la formation chicoutimienne qui a subi la défaite à ses quatre dernières sorties, Patrice Bosch assurait hier ne pas sentir de découragement dans le vestiaire. «Quand tu gagnes, tout le monde dit que tu as un bel esprit d'équipe. Quand tu perds, c'est le contraire. C'est tout le temps de même. Avec le match qui nous attend vendredi, il va falloir qu'on voie un peu plus de caractère de certains et trouver une façon de gagner le match», de soutenir Patrice Bosch qui a rappelé à ses protégés que tous les détails comptent, y compris mentalement.

Il ne fait pas non plus un plat du mécontentement des amateurs qui se font entendre de plus en plus bruyamment alors que les défaites s'accumulent. «Je ne contrôle pas les gens qui sont découragés, a-t-il répondu lorsque questionné sur le sujet.

«Dans le hockey, quand tu gagnes, tu n'es jamais aussi bon que tu penses et quand tu perds, tu n'es jamais aussi mauvais que tu penses», a-t-il ajouté à la toute fin de son point de presse, avouant qu'il avait l'intention d'apporter des changements à l'alignement en vue du duel contre les Remparts, ce soir.

Devant les buts, à son premier départ avec les Sags, Storm Phaneuf a très bien fait. Il a été déjoué sur le premier tir, mais n'y pouvait rien devant Anthony DeLuca qui s'amenait seul. Jan Kostalek a marqué l'autre filet des vainqueurs avec un tir voilé du côté de la mitaine. Après le match, Patrice Bosch a même invité les journalistes à lui parler de la performance du gardien de 19 ans.

Dainsley@lequotidien.com

1- Anthony DeLuca

2- Christopher Clapperton

3- Alexandre Ranger

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer