Beaucoup «d'énergie» en vue du match contre Gatineau

Visiblement choqués

Les joueurs des Saguenéens de Chicoutimi étaient visiblement... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Les joueurs des Saguenéens de Chicoutimi étaient visiblement choqués d'avoir perdu vendredi à Baie-Comeau. Ils l'ont démontré à l'entraînement hier. Il leur reste maintenant à transporter cette énergie aujourd'hui, alors qu'ils reçoivent les Olympiques de Gatineau à 16h.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Chicoutimi) Les joueurs des Saguenéens de Chicoutimi étaient visiblement choqués d'avoir perdu vendredi à Baie-Comeau. Ils l'ont démontré à l'entraînement hier. Il leur reste maintenant à transporter cette énergie aujourd'hui, alors qu'ils reçoivent les Olympiques de Gatineau à 16h.

Une «petite chicane entre frères», comme le dit l'entraîneur-chef Patrice Bosch, a éclaté durant l'entraînement au centre Georges-Vézina. Charles Guèvremont aurait été trop rude à l'endroit de Nikita Lyamkin, devant le filet.

Gabryel Paquin-Boudreau, assis dans les estrades puisqu'il est blessé, est donc descendu sur le banc pour dire sa façon de penser à Guèvremont. Joseph Strong a essayé de calmer le jeu. Paquin-Boudreau est ensuite retourné dans les estrades, avant de redescendre sur le banc quelques instants plus tard, enguirlandant encore une fois Guèvremont. Ce dernier, bien entendu, répliquait ardemment. Même Samuel Roussy a quelque peu accroché Guèvremont. Lyamkin, à grands coups de «f...», a lui aussi dit sa façon de penser au #90, qui ne semblait pas avoir beaucoup de joueurs de son côté. Paquin-Boudreau a été envoyé dans le vestiaire par son entraîneur, puis l'entraînement a repris. Aucun coup n'a été échangé.

«C'était leur façon d'exprimer leur frustration après la défaite de vendredi, a estimé Patrice Bosch. La défaite les a dérangés. C'est une chicane de frères. J'en ai deux, des frères. Je me suis chicané avec eux souvent, mais ça reste mes frères. En fait, j'ai trouvé ça bon de voir ça (les frictions).»

Contre Gatineau

C'est Julio Billia qui sera devant le filet face aux Olympiques. Depuis le début de la saison, il a toujours eu tendance à bien revenir après un mauvais départ. "À Baie-Comeau, il a mal paru en raison des gars devant lui. Même chose pour Storm Phaneuf.» Sur les deux premiers buts du Drakkar, Billia a néanmoins effectué de mauvaises sorties.

Les Olympiques ont perdu hier à Baie-Comeau. «Il n'y a jamais eu de match facile contre Gatineau et il n'y en aura jamais. Les joueurs de cette équipe ont toujours leurs bottes de travail. On retourne à la maison et on espère que ça fera du bien.»

Les Bleus ont joué leurs six dernières parties à l'étranger.

Encore une fois, Scott Carrier, Gabryel Paquin-Boudreau et Laurent Dauphin seront absents. Le défenseur de 16 ans Xavier Vinetti a été rappelé en renfort.

À partir du match d'aujourd'hui, une promotion pour les étudiants de 18 ans et plus sera valide tous les dimanches. Sur présentation de leur carte étudiante, ils recevront un deuxième billet pour étudiant gratuitement.

Pour l'Action de grâce, Maxi attribuera 150 dindes parmi tous les spectateurs présents aujourd'hui.

Scott Carrier a patiné avec les autres joueurs. Il devrait être le premier parmi les blessés à revenir au jeu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer