Baie-Comeau 9 Chicoutimi 4

Une soirée à oublier

NIkita Lyamkin, Julio Billia et toute la défensive... ((Archives))

Agrandir

NIkita Lyamkin, Julio Billia et toute la défensive des Saguenéens ont connu des moments très difficiles, hier.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(CHICOUTIMI) «Il y a des joueurs qui ne peuvent simplement pas jouer plus mal que ça.» L'entraîneur-chef des Saguenéens, Patrice Bosch, était loin d'être tendre à l'égard de ses protégés, hier soir, à l'issue d'une défaite de 9 à 4 contre le Drakkar à Baie-Comeau.

«On a eu ce que l'on méritait. Plusieurs joueurs ne se sont juste pas présentés. Honnêtement, je ne suis pas capable d'expliquer pourquoi. (...) On a été mous dès le début du match. Certains se sont présentés pour jouer un match de hockey, mais pas pour le gagner. Notre prestation faisait pitié. Une couple de gars ont fait mal paraître tout le monde.»

Dès le début de la partie, deux mauvaises sorties du gardien Julio Billia ont permis au Drakkar de prendre les devants 2 à 0. Jérémy Bouchard, en avantage numérique, sur une belle passe de Samuel Roussy, a ensuite remis les siens dans le match. Trois buts sans réplique des Baie-Comois ont permis aux partisans locaux de célébrer. William Gignac et Bouchard, avec son deuxième de la rencontre, ont ensuite redonné un peu d'espoir aux Bleus.

Reid Halabi a aussi marqué pour les Saguenéens, dans une partie que le Drakkar a menée de bout en bout. Frédéric Gamelin (1 but et 3 passes), Valentin Zykov (2 buts et 3 passes) et Maxime St-Cyr (3 buts et 1 passe) ont été fort efficaces pour les Rouges.

«Quand tu joues junior majeur, il faut que tu sois préparé, focus. Le plan de match n'a pas changé entre ce match et les cinq autres d'avant, note Bosch. Bouchard et Gignac ont été de loin nos deux meilleurs joueurs. Ils étaient venus compétitionner. D'autres ont été corrects, alors que d'autres ont été juste mauvais.»

Plusieurs erreurs défensives ont coûté des buts aux Chicoutimiens. Alors que le Drakkar a marqué quatre buts en avantage numérique, le défenseur de 20 ans Alexandre Leclerc est quand même -3. Même chose pour l'attaquant Charles Guèvremont.

«Oui, Billia a fait deux mauvaises sorties, mais on ne chialera pas contre un gars qui nous a fait gagner des matchs. On a tellement été mous devant lui. On a été très mous devant Storm Phaneuf aussi.»

Billia a été retiré de son filet après le cinquième but du Drakkar.

Questionné quant à savoir quels joueurs il pointait particulièrement, Patrice Bosch a refusé de nommer quiconque. «Premièrement, ils se connaissent. Deuxièmement, vous aurez l'occasion de le voir dimanche parce que certains sauteront bien des tours.»

Dimanche, les Sags effectuent un retour à la maison. Ils affrontent les Olympiques de Gatineau à 16h.

Les entraîneurs des Saguenéens donneront encore cette année différentes formations aux entraîneurs des calibres mineurs de la région. Le 13 octobre, Patrice Bosch et Patrick Gosselin seront à Dolbeau pour y parler des défenseurs. Le 23 octobre, le même duo sera à Jonquière pour une clinique sur les tirs. L'entraîneur des gardiens, Mathieu Chouinard, ira à Roberval le 18 octobre et à La Baie le 28 octobre pour donner des conseils sur les cerbères. Une belle tournée régionale qui sera certes appréciée par les entraîneurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La partie a débuté à 19h55, et non 19h30, en raison d'un bris mécanique à l'autobus des Sags.

Les Sags étaient privés de Laurent Dauphin, Gabryel Paquin-Boudreau et Scott Carrier.

(Katerine Belley-Murray)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer