Victoire contre le Rocket

Les Sags pardonnés

Les Saguenéens se sont montrés sous leur meilleur... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Les Saguenéens se sont montrés sous leur meilleur jour et ont profité de l'indiscipline du Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard pour signer une éclatante victoire de 5 à 2, hier, au centre Georges-Vézina.

(Photo Michel Tremblay)

Partager

Sur le même thème

(Chicoutimi) Les Saguenéens se sont montrés sous leur meilleur jour et ont profité de l'indiscipline du Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard pour signer une éclatante victoire de 5 à 2, hier, au centre Georges-Vézina.

Les hommes de Marc-Étienne Hubert ont démontré dès les premières minutes qu'ils entendaient se faire pardonner pour leur contre-performance de la veille, contre les Cataractes de Shawinigan. Les Bleus avaient alors perdu 4-3 contre la pire équipe de la ligue.

«Au hockey, ce n'est pas ce qui arrive qui est grave, c'est de la manière dont tu réagis à ce qui est arrivé, explique l'entraîneur-chef. Nous avons fait des rencontres individuelles avec quatre joueurs, ce matin (hier), en plus de faire une rencontre avec deux joueurs, et une autre de manière collective. Beaucoup de choses se sont passées depuis vendredi. Nos leaders, Charles Hudon, Christopher Gibson, Guillaume Asselin et Mathieu Gagnon, ont vraiment bien joué. C'est difficile de ne pas avoir de bonnes soirées dans ce temps-là.»

Le gardien Christopher Gibson a conservé son blanchissage pendant 55 minutes. C'était 5-0 pour les Sags lorsque Victor Provencher a marqué son 19e. Quelques minutes plus tard, en désavantage numérique, Nathan Yetman a fait 5-2, mais la victoire était déjà dans la poche pour les Sags.

Trois joueurs expulsés

Pas moins de trois joueurs du Rocket ont été expulsés de la partie, tous dans des situations différentes.

En première, Jimmy Ogilny a été expulsé pour «abus physique envers un officiel». Le joueur s'est permis de rudoyer le juge de lignes, qui s'est retrouvé sur les fesses. Quelques minutes plus tard, Louick Marcotte allait rejoindre Ogilny à la chambre pour «mise en échec à la tête». En deuxième, Patrick McGrath, lui aussi pour mise en échec à la tête, a dû retraiter au vestiaire.

Les Saguenéens ont bénéficié d'un grand total de neuf avantages numériques, marquant trois buts en ces occasions.

En première, Sébastien Sylvestre a récupéré une rondelle libre devant le filet pour faire 1 à 0. Simon Tremblay, en avantage numérique, a été récompensé pour son travail acharné devant le filet. Avec cinq minutes à faire en première, Laurent Dauphin a tournoyé sur lui-même, en supériorité numérique, et a dirigé un lancer précis dans la lucarne. Le gardien n'y pouvait rien. Guillaume Asselin, pour qui tout va ces temps-ci, a récupéré un retour de lancer de Guillaume Cloutier pour faire 4-0... lui aussi en avantage numérique.

Les Sags ont poursuivi leur bon travail en deuxième, Lukas Sedlak marquant en désavantage numérique.

«Au niveau de la concentration, nos joueurs étaient à leur meilleur. Notre équipe a été en contrôle du début à la fin», a dit Hubert.

Plus de détails dans la version papier du Progrès-Dimanche//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer