Laurent Dauphin joue les héros

L'effet Charles Hudon

Jérémy Grégoire était de retour chez lui pour... ((Photo La Tribune))

Agrandir

Jérémy Grégoire était de retour chez lui pour disputé son premier match dans sa ville natale. Les Sags ont battu le Phoenix de Sherbrooke.

(Photo La Tribune)

Partager

(Chicoutimi) Le retour de Charles Hudon a revigoré l'attaque des Saguenéens. Le numéro 10 a montré que sa blessure au dos était derrière lui avec une performance de deux buts et une passe, dans une victoire des siens 4-3 contre le Phoenix de Sherbrooke devant 3725 spectateurs au Palais des sports Léopold-Drolet.

« Je lui lève mon chapeau. Il a disputé un gros match. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi dominant. Il ne finira jamais de nous impressionner, mais il est encore loin d'être à 100 % », a souligné l'entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert qui a fait sauter quelques présences à son attaquant vedette et ne l'a pas utilisé en désavantage numérique afin de ménager son dos.

C'est toutefois Laurent Dauphin qui a joué les héros en marquant le but gagnant avec six secondes à faire. À la suite d'une période outrageusement dominée par le Phoenix, Guillaume Asselin a appliqué de la pression et le Phoenix a été incapable d'effectuer une sortie de zone. Dauphin s'est retrouvé seul devant Jack Flinn qu'il a battu sans peine.

La rencontre a été disputée en deux temps. Devant une foule imposante, les locaux ont démarré en force, marquant le premier but du match. Les Sags ont profité d'un avantage numérique de quatre minutes pour reprendre le contrôle de la rencontre qu'ils ont détenu jusqu'en fin de deuxième période. « Ç'a été long avant de se mettre en marche. On avait les jambes lourdes », a noté le pilote des Bleus. Par la suite, le Phoenix s'est emparé du momentum et aurait bien pu se sauver avec le match, mais le vétéran Christopher Gibson s'est montré intraitable, surtout avec le pointage 3-3.

Même avec le retour de Hudon, le manque d'effectifs s'est encore fait sentir dans le camp chicoutimien. Avec seulement 11 attaquants en uniforme, dont deux nouveaux, Charles Guèvremont et Félix Plouffe, les Sags ont perdu les services de Gabriel Gagnon dès les premières minutes, ce qui a forcé les entraîneurs à remanier considérablement les trios. Blessé au haut du corps, ce dernier pourrait s'absenter pour une longue période.

Plus de détails dans la version papier du Quotidien//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer