Aucun but cette saison: Simon Tremblay se cherche

Le Dolmissois Simon Tremblay tentera de secouer sa... (Archives Rocket Lavoie)

Agrandir

Le Dolmissois Simon Tremblay tentera de secouer sa torpeur face à l'Océanic ce soir.

Archives Rocket Lavoie

Partager

Sur le même thème

Dave Ainsley
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Après avoir raté la deuxième moitié de la dernière saison dans la LHJMQ, Simon Tremblay prend du temps à se mettre en marche. Belle surprise dans le camp des Saguenéens avant qu'une grave blessure le ralentisse, l'attaquant de Dolbeau-Mistassini n'a toujours pas fait bouger les cordages en 20 parties.

En 38 rencontres la saison dernière, Simon Tremblay a cumulé des statistiques intéressantes à 17 ans avec six buts et quatre passes pour dix points. Ces points ne viennent pas aussi régulièrement pour lui cette saison alors qu'il n'a amassé que deux passes et montre un différentiel de -9. Il est également le joueur le plus puni de l'équipe avec 44 minutes de pénalité.

Blessure sérieuse

Le 4 janvier dernier, sa première saison dans la LHJMQ prenait fin abruptement. Durement frappé par Jean-Christophe Laflamme de l'Armada de Blainville-Boisbriand, l'attaquant de Dolbeau-Mistassini a été victime d'une commotion cérébrale qui a mis plusieurs mois à guérir. Il a effectué un retour lors de la série contre les Sea Dogs, mais a été utilisé très sporadiquement.

Simon Tremblay admet que la situation actuelle est frustrante. Il avoue qu'il a écopé de quelques pénalités d'indiscipline dernièrement en raison de cette insatisfaction sur la patinoire. «C'est sûr que ce n'est pas facile à gérer. J'essaie de ne pas m'occuper de mes statistiques personnelles et penser à l'équipe, mentionne-t-il.

«C'est sûr que si j'avais un plus gros apport, ça aiderait certainement plus l'équipe», d'ajouter l'attaquant de Dolbeau-Mistassini.

La solution pour Simon Tremblay passe par le travail. Ce dernier met les bouchées doubles à l'entraînement. Encore mercredi et jeudi, il a fait du temps supplémentaire. «En début de saison, mes attentes étaient plus hautes. Je suis déçu présentement du rendement que je donne. Je dois continuer à travailler encore plus fort», pense Simon Tremblay qui veut s'inscrire au tableau rapidement.

«Du temps, je pense que j'en ai eu assez. C'est le temps maintenant de passer à l'action, estime-t-il. C'est dans ma tête. Je dois me dire que c'est derrière moi. Je dois revenir à ce que j'étais l'an dernier avant ma blessure.»

L'entraîneur-chef des Saguenéens, Marc-Étienne Hubert, admet qu'il s'attendait à plus de Simon Tremblay à sa deuxième saison. «On avait un rôle bien précis pour lui», souligne-t-il.

«Sa blessure a vraiment ralenti sa progression. On l'utilisait à toutes les sauces l'an dernier. Il obtenait beaucoup de temps de glace. Quand il est arrivé au camp d'entraînement, il avait du temps à rattraper par rapport aux autres», fait remarquer le pilote des Bleus.

Marc-Étienne Hubert annonce toutefois que rien n'est perdu pour le choix de 4e tour de l'équipe en 2011. «Il doit jouer comme Simon Tremblay. Les 10 ou 12 premiers matchs, ce n'était pas son style. Il doit revenir à la base», indique-t-il.

«Ça prend juste un but pour le décoller. Ça lui ferait certainement du bien d'en marquer un, note Marc-Étienne Hubert. Il y a seulement le quart de la saison de passé. Ce n'est pas en septembre ou en octobre que la saison se gagne. Il lui reste encore beaucoup de temps pour se reprendre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer