Hudon est encouragé

Charles Hudon a bon espoir de pouvoir jouer... (Photo Rocket Lavoie)

Agrandir

Charles Hudon a bon espoir de pouvoir jouer vendredi contre Baie-Comeau.

Photo Rocket Lavoie

Partager

Sur le même thème

Dave Ainsley
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) L'attaquant Charles Hudon n'avait pas l'air trop rouillé hier après-midi à son premier entraînement complet après une pause de deux semaines pour soigner une commotion cérébrale. Les chances qu'il affronte le Drakkar dès vendredi sont même «très, très bonnes», a répondu l'entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert lorsque Le Quotidien lui a demandé un pourcentage.

«Ça me surprendrait qu'il ne soit pas là», a ajouté le pilote des Bleus qui se montrait agréablement surpris du rendement de l'attaquant de 18 ans à son premier entraînement avec ses coéquipiers après 14 jours d'absence. Il faut dire que Charles Hudon, qui arborait un chandail pour les joueurs sans contact, a pris part à tous les exercices et était en pleine possession de ses moyens sur la grande glace du centre Georges-Vézina. Il n'a rien perdu de sa vitesse.

«Par son énergie et son désir de jouer, il a fait en sorte que tout le monde a haussé son jeu d'un cran. Il a surtout aidé à l'exécution de l'avantage numérique. Ça fait du bien de le voir de retour en uniforme», de souligner Marc-Étienne Hubert.

En sortant de la patinoire peu après 16h, Charles Hudon affichait un sourire de satisfaction évident. Il a admis que la patinoire lui avait manqué pendant son repos. «Ça s'est très bien passé. Je suis très content de retourner sur la glace avec mes coéquipiers. Les deux dernières semaines ont été très difficiles», avoue l'attaquant de 18 ans qui était resté à Chicoutimi en compagnie du gardien Christopher Gibson au lieu de faire le voyage dans les Maritimes avec le reste de l'équipe la semaine dernière.

L'attaquant originaire d'Alma s'est montré plus prudent que son entraîneur sur son éventuel retour au jeu, mais semblait tout de même optimiste. «Il reste un entraînement avec contact jeudi et on va prendre une décision par la suite. Ce sera un peu comme le test ultime, a souligné Hudon. On peut dire que la porte est ouverte pour que je joue vendredi. Ce n'est pas la plus grande ouverture, mais on va essayer.»

Gibson y était aussi

Les nouvelles sont également encourageantes dans le cas de Christopher Gibson qui participait hier à un premier entraînement complet depuis son opération pour enlever le ménisque du genou le 5 octobre. Marc-Étienne Hubert n'a pas rejeté du revers de la main sa présence possible dans la rencontre de vendredi à Baie-Comeau. «C'était son premier vrai entraînement en plus d'un mois. Est-ce que ça veut dire qu'il est rétabli à 100%? On va voir demain comment il va réagir», a expliqué l'entraîneur-chef des Sags qui était à la course en fin d'après-midi, lui qui tenait à se déguiser pour passer l'Halloween avec son fils.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer