Investissements à La Baie en vue des Jeux

Le Club de patinage de vitesse F18 de... (Photo Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le Club de patinage de vitesse F18 de La Baie a investi dans l'équipement en vue de la prochaine saison afin de rendre ce sport plus accessible aux jeunes. Ci-haut, le responsable des communications du club, Martin Arcand, et son fils David, ainsi que le président, Marc-André Boivin, en compagnie de sa fille, Annie-Kim, et l'entraîneur-chef du club, Isabelle Proteau (à l'avant).

Photo Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La fièvre des Jeux olympiques se fait déjà sentir au Club de patinage de vitesse (CPV) F18 de La Baie. Le club a prévu effectuer des investissements importants dans l'achat d'équipement afin de rendre le sport le plus accessible possible pour les jeunes et le budget des familles. De plus, les dirigeants espèrent qu'avec deux Olympiens issus du club, Valérie Maltais et Samuel Girard, l'engouement pour le sport se traduira par une hausse d'inscriptions.

Profitant d'une aide financière de la Ville de Saguenay, les dirigeants du club ont fait l'acquisition d'une première série de matelas de sécurité. Dans une deuxième étape, ils innoveront en offrant la possibilité aux familles de louer l'équipement complet pour un patineur. «Cette année, on renouvelle complètement les équipements de location pour les jeunes. Pour environ 200 $, le jeune peut louer un équipement neuf de la tête aux pieds (patins, skins, casques, gants, etc.)», font valoir Marc-André Boivin et Martin Arcand, respectivement président et responsable des communications du club.

Fondé en 1996, le club F18 était dû pour un renouvellement d'équipement, convient le président Boivin. «Grâce à la ville, on a pu investir un premier 5000 $ pour les matelas et nous devrions investir un autre 30 000 à 40 000 $ pour l'achat de matelas additionnels et l'équipement de patineurs. On a eu le feu vert informel de la ville, mais on est en attente du montant exact qui nous sera attribué. Nous déciderons ensuite si on procède aux achats en une ou deux étapes», précisent-ils.

Nouveautés

Autre nouveauté, le club offrira une période d'essai gratuit aux nouveaux patineurs de vitesse. Martin Arcand précise d'ailleurs qu'il n'est pas nécessaire de passer par l'école de patin pour s'initier au patinage sur longues lames. Il suffit d'avoir une base sur patins réguliers. «L'an passé, on a aussi fait du travail auprès des jeunes des écoles primaires (3e, 4e et 5e année) et on leur a remis un coupon d'essai gratuit», ajoute-t-il.

Cela dit, en plus du patinage de vitesse, le Club F18 offre depuis plusieurs années des cours de base pour apprendre à patiner par l'entremise de l'école de patin. Les jeunes de 3 à 6 ans constituent la principale clientèle de ce volet. Les dirigeants soulignent d'ailleurs que l'école de patin proposera un nouveau programme dynamique et attrayant pour les jeunes cet automne.

Inscriptions

L'organisation souhaite profiter de l'effervescence des Jeux olympiques de 2018 et surtout, de la présence de deux de ses anciens membres, Samuel Girard et Valérie Maltais, pour mousser les inscriptions. «Cette année, nous mettons l'accent sur le recrutement. En année olympique, on parle d'une hausse de 70 % du nombre d'inscriptions. C'est majeur et on veut capitaliser là-dessus, car nous y avons deux Olympiens issus du club, et sur les investissements faits», soulignent les deux porte-parole du club.

«On a une tradition d'excellence et on investit dans le but de la maintenir. Difficile de prédire si on sera en mesure de produire d'autres patineurs olympiques comme Samuel et Valérie, mais on va mettre toutes les chances de notre côté», ajoutent-ils, en précisant que le club peut compter sur une entraîneure-chef de haut niveau en Isabelle Proteau.

Deux séances d'inscriptions sont prévues, soit les mercredis 6 et 13 septembre, de 16h30 à 18h, à la glace #2 du centre Jean-Claude Tremblay. Pour information, 418-944-2120 ou cpvf18@hotmail.com.

Première réussie

D'autre part, le CPV de La Baie dresse un bilan très positif de la première édition de son camp régional d'été qui s'est terminé jeudi sur la 2e glace du centre Jean-Claude Tremblay. La décision d'offrir ce camp est venue en constatant que les jeunes mettaient du temps à retrouver la forme. Pour éviter de tomber dans le surentraînement, le club a décidé d'offrir un entraînement une fois semaine, à raison d'une heure et demie chaque fois. «Le camp était ouvert à tous les jeunes de la région qui avaient réussi un certain standard de temps, parce que c'était un calibre fort. L'an prochain, s'il y a des demandes pour du calibre moins élevé, on en fera. Cela dit, cette année, ça s'est très bien déroulé», assure Martin Arcand, responsable des communications du club.

Quinze jeunes provenant des quatre coins de la région sont venus s'entraîner du 20 juin au 24 août sous la supervision d'entraîneurs d'expérience au centre Jean-Claude Tremblay. Comme c'est la seule glace accessible l'été, les patineurs du centre Marc-Gagnon se sont joints à eux à quelques reprises. «La réponse a été excellente au point que nous pouvons déjà confirmer le retour de cette activité l'été prochain», assure Martin Arcand.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer